English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

CONF 204 IV.A.7

Réserve de la biosphère Rio Platano (Honduras)

Le Comité, à sa dernière session (Kyoto, 1998), a rappelé que l'Etat partie met actuellement en œuvre un plan d'action correctif en onze points depuis 1996. Un plan de gestion du site est en cours d'élaboration dans le cadre d'un projet financé par GTZ-KFW (Allemagne) et avec l’appui d’une contribution de 30.000 EU dollars du Fonds du patrimoine mondial. Le Comité a été informé d'un projet de construction hydroélectrique (Patuca II) à réaliser à proximité de la Réserve qui pourrait entraîner l’ouverture de nouvelles routes d'accès à la Réserve, une réduction du débit de l'eau en aval et la dégradation de sa qualité, et aboutir à la perte des valeurs du site du point de vue du panorama et de la biodiversité. Le Comité a noté que les autochtones vivant dans la Réserve et aux alentours s’étaient plaints à l’UICN du fait que le gouvernement tentait d’accélérer la mise en œuvre du projet, du manque de consultation et de transparence dans la préparation d’une étude d'impact environnemental, ainsi que d’un plan de création d’une nouvelle route. Le Comité a constaté avec préoccupation que les communications avec les autorités honduriennes sont devenues difficiles à la suite des dégâts causés dans le pays par l'ouragan Mitch et qu'il fallait d'urgence obtenir des informations sur l’étendue des dégâts de l'ouragan sur ce site. De plus, le Comité a demandé à l'Etat partie d'inviter le Centre et l'UICN à entreprendre une visite sur site afin de présenter un rapport détaillé sur l'état de conservation de Rio Platano pour la vingt-troisième session du Comité en 1999.

Le Bureau a été informé de la crue de la Patuca, lors de l’impact de l’ouragan Mitch sur le site, et de la destruction d'une grande partie de la végétation et de la faune sauvage ainsi que des villages. Il faut cependant disposer d’informations plus précises sur les impacts causés aux valeurs naturelles du site pour préparer des mesures de réhabilitation. Le Bureau régional de l’UICN pour l’Amérique centrale appuie un projet d’évaluation de l’impact de l’ouragan Mitch sur les aires protégées de la région, y compris les sites du patrimoine mondial, afin de disposer des données de base pour préparer et mettre en œuvre des plans de restauration. Le Bureau a noté que le Centre est en contact avec le personnel du projet de conservation de la GTZ-KFW pour Rio Platano et avec la délégation permanente de l’Honduras auprès de l’UNESCO pour obtenir des informations complémentaires sur le projet Patuca II et l’étendue des dommages causés par l’ouragan Mitch à Rio Platano.

Le Bureau a renouvelé la demande faite par le Comité à l’Etat partie afin qu’il envisage d’inviter une mission Centre/UICN à se rendre sur le site en 1999. D’autre part, le Bureau a recommandé que le Centre et l’UICN poursuivent leur coopération avec l’Etat partie afin d’obtenir des informations détaillées sur le projet Patuca II ainsi que des données de base sur les dommages causés par l’ouragan Mitch pour pouvoir planifier des mesures de réhabilitation. Le Bureau a recommandé que le Comité maintienne ce site sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-99/CONF.204/15
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Honduras
Session : 23BUR