English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

37 COM 7B.27

Parc national de Doñana (Espagne) (N 685bis)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/7B,

2.  Rappelant la décision 35 COM 7B.27 , adoptée à sa 35e session (UNESCO, 2011),

3.  Prend acte des efforts déployés en réponse aux recommandations de la mission conjointe Centre du patrimoine mondial/UICN/RAMSAR menée en 2011 et demande à l’État partie de poursuivre ces efforts ;

4.  Réitère sa préoccupation au sujet des impacts cumulatifs de plusieurs menaces pour la valeur universelle exceptionnelle (VUE) du bien, en particulier le dragage en profondeur de l’estuaire du Guadalquivir, le problème de captage excessif de l’aquifère de Doñana et les impacts potentiels de projets pétroliers au voisinage du bien, et considère que si ces problèmes ne sont pas efficacement traités, le bien pourrait répondre prochainement aux conditions d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril ;

5.  Accueille avec satisfaction la conclusion de la Déclaration d’impact environnemental de la raffinerie de Balboa et de son infrastructure associée, ainsi que la non-approbation de la construction de la raffinerie et de ladite infrastructure, et demande également à l’État partie d’informer le Centre du patrimoine mondial de toute révision possible de la décision, conformément au paragraphe 172 des Orientations  ;

6.  Prie instamment l’État partie de n’autoriser aucun dragage en profondeur du Bas-Guadalquivir et de veiller à ce que toute activité de dragage d’entretien soit écologiquement optimisée, conformément aux recommandations de la Commission scientifique et de la décision 35 COM 7B.27 ,et d’intégrerles conclusions de la Commission scientifique, en tant que conditions contraignantes, à la Déclaration d’impact environnemental ;

7.  Se déclare préoccupé des impacts potentiels de projets planifiés d’extraction et de stockage de gaz au voisinage immédiat du bien et demande en outre à l’État partie de s’assurer que l’impact potentiel sur la valeur universelle exceptionnelle du bien soit totalement étudié dans le cadre de l’Évaluation d’impact environnemental, et que les résultats soient transmis au Centre du patrimoine mondial, conformément au paragraphe 172 des Orientations  ;

8.  Demande par ailleurs à l’État partie d’investir davantage dans le suivi et la mise en œuvre des plans de préparation aux risques multiples, et d’établir des lignes de communication directe entre l’instance de gestion du bien et la raffinerie de La Rábida, étant donné l’expansion de cette raffinerie ;

9.  Demande de plus à l’État partie d’approuver et de mettre en œuvre sans délai le plan spécial de gestion des zones d’irrigation (situées au nord de la couronne forestière de Doñana) ;

10.  Demande enfin à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2014 , un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre de ce qui précède, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e session en 2014.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-13/37.COM/7B
Thèmes : Conservation, Valeur universelle exceptionnelle
Etats Parties : Espagne
Session : 37COM