English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

37 COM 7B.15

Complexe forestier de Dong Phayayen-Khao Yai (Thaïlande) (N 590rev)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/7B,

2.  Rappelant la décision 36 COM 7B.45 adoptée à sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012),

3.  Présente ses plus sincères condoléances à la famille du garde tué lors d’opérations menées pour protéger le bien ;

4.  Note avec inquiétude que la mise en œuvre de mesures d’atténuation appropriées, pour traiter les impacts des travaux d’expansion sur l’autoroute 304, en particulier le long des tronçons de l’autoroute situés dans le bien, n’a pas été entreprise et qu’aucun calendrier d’achèvement n’a été communiqué, et prie l’État partie d’accélérer la construction de corridors écologiques efficaces, basés sur des plans détaillés et sur des évaluations d’impact sur l’environnement (EIE) complétées et approuvées, incluant des évaluations détaillées des différentes options et des mesures soigneusement envisagées pour atténuer les impacts à long terme pour les deux tronçons de l’autoroute qui coupent le bien ;

5.  Réitère sa demande à l’État partie de mettre en œuvre et appliquer les limitations de vitesse et mesures d’atténuation des impacts sur d’autres routes qui coupent le bien, et de surveiller et limiter l’utilisation des autres routes comme raccourcis et voies de transport à travers le bien ;

6.  Demande à l’État partie de terminer une évaluation actualisée du degré d’empiètement et toute augmentation sensible de celui-ci depuis l’inscription du bien, incluant un exercice de cartographie détaillée, en priorité, et recommande que l’État partie envisage de soumettre une demande pour modification majeure des limites afin d’exclure les zones d’empiètement qui ne contribuent pas à la valeur universelle exceptionnelle et d’inclure des aires adjacentes de grande valeur en matière de conservation, suivant les procédures pertinentes telles que définies dans les Orientations , et avec l’avis préalable de l’UICN ;

7.  Demande également à l’État partie de prendre les mesures nécessaires pour arrêter tout l’abattage illégale au sein du bien, de veiller à ce que les individus prenant part à des activités d’extraction illégale des ressources sortent du bien, et avec le soutien des autres États parties concernés, notamment le Cambodge, la Chine, la République démocratique populaire lao et le Vietnam, de mettre un terme au commerce illégal de Dalbergia cochinchinensis ;

8.  Note également que la construction se poursuit sur le site du barrage de Huay Samong, et réitère également sa demande à l’État partie d’entreprendre toutes les mesures d’atténuation, application et anti-empiètement nécessaires pour garantir l’absence d’impact de ce projet sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

9.  Réitère en outre sa demande à l’État partie de mettre en œuvre l'ensemble des recommandations de la mission de suivi réactif conjointe de l'UNESCO/UICN de 2012, incluant un relevé clair de l'étendue et du statut du pâturage de bétail dans le bien, d'ici juin 2014 ;

10.  Demande en outre à l’État partie d'inviter une mission de suivi réactif de l'UICN sur le bien avant la 38e session du Comité en 2014, afin d'évaluer les progrès accomplis dans la mise en œuvre des recommandations qui précèdent et celles faites par la mission de suivi réactif de 2012, et de prendre en considération la possibilité d'envisager l'inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril ;

11. Demande par ailleurs à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2014 , un rapport actualisé et détaillé sur l’état de conservation du bien, incluant un rapport sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des recommandations de la mission 2012 et des actions précisées ci-dessus, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e session en 2014.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-13/37.COM/7B
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Thaïlande
Session : 37COM