English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

37 COM 7A.23

Abou Mena (Égypte) (C 90)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/7A.Add,

2.   Rappelant la décision 36 COM 7A.20 , adoptée à sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012),

3.   Note avec une vive inquiétude l’effet dévastateur de l’action d’assèchement sur les vestiges archéologiques, et prie instamment l’État partie d’entreprendre dès que possible des études de l’état de conservation, et d’établir un programme hiérarchisé de traitement qui pourrait être mis en œuvre d’urgence ;

4.   Note également la nécessité de reporter l’assèchement immédiat des zones archéologiques restantes jusqu’à la mise au point de méthodes appropriées de stabilisation, et, d’ici là, d’envisager d’enterrer les vestiges actuels selon une stratégie détaillée de réenfouissement ;

5.   Se déclare préoccupé du démantèlement et de la reconstruction inappropriés effectués à la Grande basilique et de leur impact sur l’authenticité, et prie aussi instamment l’État partie de ne pas entreprendre d’autres reconstructions ;

6.   Demande à l’Etat partie de démolir dès que possible les structures inappropriées à proximité de certaines parties des monuments (à l’exception des bâtiments temporaires de l’église en bois et du gîte pour les pèlerins qui seront traités ultérieurement), et d’instituer un moratoire sur toute la construction à l’intérieur du bien ;

7.   Recommande que l’État partie mette au point une stratégie de gestion des visiteurs, dans le cadre d’un plan de gestion, pour permettre une approche coordonnée de toutes les visites et la mise à disposition d’information et d’interprétation pour ceux qui visitent le site archéologique comme pour les pèlerins ;

8.   Note les progrès qui ont été réalisés par l’État partie au cours des dernières années, notamment en ce qui concerne l’assèchement du site, et demande également que des travaux soient effectués sur les enquêtes de base et les plans de conservation ou sur le plan de gestion, qui font tous partie des mesures correctives identifiées ;

9.   Encourage l’État partie à poursuivre le travail afin qu’un plan d’action agréé fondé sur les attributs de la valeur universelle exceptionnelle du bien puisse être mis en place ;

10.  Demande en outre à l’État partie, à partir des études réalisées, de soumettre un projet de limite logique du bien ainsi qu’une zone tampon adaptée, en tant que modification mineure des limites ; 

11.  Demande par ailleurs à l’État partie de soumettre, d’ici le 1er février 2014 , un rapport détaillé sur la mise en œuvre de ce qui précède, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e session en 2014 et si  l’état de conservation souhaité est obtenu, le Comité pourrait souhaiter retirer le bien de la Liste du patrimoine mondial en péril, en conformité avec le paragraphe 191b des Orientations  ;

12.  Décide de maintenir Abou Mena (Égypte) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-13/37.COM/7A.Add
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Égypte
Biens : Abou Mena
Session : 37COM