English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

36 COM 7B.79

Contrée naturelle et culturo-historique de Kotor (Monténégro) (C 125)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7B,

2.   Rappelant la décision 33 COM 7B.114, adoptée à sa 33e session (Séville, 2009),

3.   Se félicite des progrès accomplis dans l’actualisation et l’adoption du plan de gestion ;

4.   Demande à l’État partie de soumettre trois exemplaires imprimés et électroniques du plan de gestion révisé, incluant des informations sur la manière dont la question de la pression touristique est traitée, au Centre du patrimoine mondial pour examen par les Organisations consultatives ;

5.   Prend note que l’État partie a soumis un projet de déclaration rétrospective de valeur universelle exceptionnelle pour le bien, comme demandé dans la décision 32 COM 7B.101; ainsi qu’un projet de zone tampon, comme demandé dans la décision 33 COM 7B.114 ;

6.   Prend note les progrès accomplis dans l’élaboration d’une protection législative, mais prie l’État partie d’élaborer des dispositions détaillées pour sa mise en œuvre et pour la gestion coordonnée générale du bien ;

7.   Prie également l’État partie, à la lumière de l’impact négatif sur la valeur universelle exceptionnelle identifié par l’évaluation d’impact visuel, de réexaminer l’idée d’un pont sur la Verige, d’explorer d’autres moyens de relier les baies, tel qu’un tunnel et des services de ferries améliorés, et une route de contournement dans la baie de Kotor et de trouver des solutions appropriées en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives ; 

8.   Souligne la nécessité toujours actuelle de mettre en place dès que possible un plan d’aménagement du territoire intégré des trois municipalités limitrophes et une stratégie de transport régional incluant des alternatives au projet de pont sur la Verige et réseau routier afférent et à la rocade dans la baie de Kotor et encourage l’État partie à répondre à ce besoin en portant une attention particulière à la valeur universelle exceptionnelle du bien, dans le cadre des activités en cours concernant le développement du Plan spatial de la zone côtière du Monténégro ;

9.   Demande également à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2014, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre des points susmentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e session en 2014.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-12/36.COM/7B
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Monténégro
Session : 36COM