English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

36 COM 7B.31

Réserve de la cordillère de Talamanca - La Amistad / Parc national La Amistad (Costa Rica et Panama) (N 205bis)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7B.Add,

2.   Rappelant la décision 35 COM 7B.29, adoptée à sa 35e session (UNESCO, 2011),

3.   Accueille favorablement les exemples de coopération transfrontière en matière de la planification, de réponse aux demandes du Comité du patrimoine mondial et d’exécution de missions sur le terrain ;

4.   Regrette que l’État partie du Panama n’ait pas pu inviter une mission de suivi réactif dans le bien, comme demandé dans la décision 35 COM 7B.29;

5.   Exprime sa vive inquiétude au sujet de l’intention déclarée par l’État partie du Panama d’achever le barrage de Bonyic sans avoir au préalable examiné les résultats de l’évaluation environnementale stratégique en cours et demande à l’État partie du Panama de mettre en place des mesures d’atténuation adéquates sur les barrages CHAN-75 et de Bonyic pour le franchissement des barrières s’opposant au mouvement des espèces aquatiques le long des voies d’eau affectées, et également d’instaurer un programme de suivi efficace et à long terme pour mesurer le degré d’efficacité des mesures d’atténuation ;

6.   Demande également aux États parties de soumettre un exemplaire de l’évaluation environnementale stratégique au Centre du patrimoine mondial dès qu’elle sera terminée ;

7.   Exprime son inquiétude quant à l’absence de progrès dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une approche systématique à l’égard du bétail présent dans le bien et de la situation non résolue concernant les permis restants d’exploration minière au Costa Rica, et demande par ailleurs aux États parties de traiter ces problèmes ;

8.   Demande en outre aux deux États parties d’inviter conjointement une mission de suivi réactif de l’UICN dans le bien, avant sa 37e session en 2013, qui devrait évaluer les menaces découlant de la construction de barrages en cours au Panama, de projets de barrages existants ou potentiels futurs, de l’activité minière au Costa Rica, du projet de route prévue qui traverserait le bien de Boquete à Bocas del Toro, et des effets du bétail sur le bien et de formuler une recommandation sur la possible inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril ;

9.   Demande de plus aux deux États parties du Costa Rica et du Panama de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2013, un rapport conjoint sur l’état de conservation du bien, y compris sur l’interruption de la construction du barrage qui pourrait avoir un impact sur la valeur universelle exceptionnelle du bien, un rapport sur l’avancement du projet d’évaluation environnementale stratégique du barrage transfrontière, un rapport sur les progrès accomplis pour résoudre les problèmes de régime foncier et d’occupation du sol, ainsi que sur les autres points soulevés ci-dessus, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013, en vue d’envisager, si les dangers prouvés ou potentiels menaçant la valeur universelle exceptionnelle sont confirmés, l’inscription possible du bien sur la Liste du patrimoine en péril. 

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-12/36.COM/7B.Add
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Costa Rica Panama
Session : 36COM