English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

35 COM 7B.115

Palais de Westminster, l'abbaye de Westminster et l'église Sainte-Marguerite (Royaume-Uni) (C 426bis)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7B,

2. Rappelant la décision 33 COM 7B.128, adoptée à sa 33e session (Séville, 2009),

3. Prend note de l'intention de l'Etat partie de traiter les problèmes liés à la protection de l'intégrité visuelle du bien ;

4. Note avec regret que des mesures spécifiques pour la protection du cadre immédiat et plus étendu ainsi que des perspectives visuelles n'aient pas encore été suffisamment élaborées;

5. Prend note avec préoccupation que l'Etat partie reconnaît que de grands projets d'aménagement actuellement envisagés pourraient avoir un impact potentiel sur le bien ;

6. Demande à l'Etat partie d'évaluer l'impact des changements proposés dans le cadre visuel du bien sur sa valeur universelle exceptionnelle et de mettre au point et appliquer de toute urgence des mécanismes de protection du cadre efficaces ;

7. Demande également à l'Etat partie de s'abstenir d'approuver tout nouveau projet d'aménagement jusqu'à l'adoption d'une protection adaptée du cadre du bien ;

8. Demande en outre à l'Etat partie d'inviter une mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial/ICOMOS sur le bien afin d'examiner et de discuter avec les autorités locales et nationales de la situation générale du bien en tenant compte de l'état de conservation du bien dans son contexte urbain, de la façon dont les projets de construction en cours et à venir sont susceptibles d'affecter la valeur universelle exceptionnelle du bien et de la meilleure manière de mettre en place une protection adaptée de son cadre, pour examen à sa 36e session en 2012 ;

9. Demande par ailleurs à l'Etat partie de remettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2012, un rapport sur l'état de conservation du bien, en particulier sur la façon de renforcer la protection de son cadre et de ses perspectives visuelles, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session en 2012.