jump to the content

Décisions du Comité

35 COM 7A.13

Sanctuaire de faune de Manas (Inde) (N 338)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7A.Add,

2. Rappelant la décision 34 COM 7A.12, adoptée à sa 34e session (Brasilia, 2010),

3. Accueille avec satisfaction les progrès accomplis par l'État partie dans la mise en œuvre de la plupart des mesures correctives, notamment la rapide réponse de l'État partie aux recommandations de la mission de 2011 sur la mise en œuvre d'un système de suivi intégré et d'un plan de réintroduction des cerfs des marais;

4. Considère que, sur la base des conclusions de la mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial/UICN de 2011, la récupération de la valeur universelle exceptionnelle du bien a progressé de façon significative et est désormais en bonne voie;

5. Observe que la mise en œuvre d'un mécanisme pérenne de financement du bien demeure une exigence à long terme, indispensable pour garantir sa pleine restauration et prie instamment l'État partie de s'assurer que la Fondation pour la conservation du tigre de Manas est opérationnelle dès que possible et que le financement du bien par le Gouvernement central passe bien par la Fondation afin d'éviter tout futur retard dans le transfert des fonds vers le bien;

6. Prie également instamment l'État partie de mettre en œuvre les principales recommandations suivantes de la mission conjointe de 2011, afin de garantir la pleine récupération de la valeur universelle exceptionnelle du bien:

a) Garantir la mise en œuvre d'un système de suivi intégré de l'écosystème du bien afin de mieux suivre la récupération de sa valeur universelle exceptionnelle,

b) Mettre en œuvre le plan de réintroduction des cerfs orientaux des marais et achever le programme de réintroduction des grands rhinocéros unicornes,

c) Créer un plan global de gestion touristique en étroite coopération avec les communautés locales;

7. Encourage l'État partie à envisager l'extension du bien en trois étapes:

a) Envisager l'extension des limites du bien à la lumière de l'extension du Parc national de Manas en 1990, en prenant en compte son intégrité et sa viabilité à long terme,

b) Procéder à l'extension du bien en y incluant les 36.000 hectares d'habitat intact proposés par le Conseil territorial du Bodoland en tant qu'extension du parc national, une fois ce projet approuvé aux niveaux local et national,

c) Entreprendre une étude conjointe de faisabilité avec l'État partie du Bhutan sur une possible extension transfrontalière du bien, dans le but d'accroître sa capacité d'adaptation au changement climatique;

8. Demande à l'État partie de remettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2012, un rapport confirmant que la Fondation pour la conservation du tigre de Manas est opérationnelle, que des dispositions de financement durable du bien sont en place et détaillant les progrès accomplis dans la mise en œuvre d'un système de suivi intégré, d'un plan de réintroduction des cerfs des marais et d'un plan global de gestion touristique, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session en 2012.

9. Décide de retirer le Sanctuaire de faune de Manas (Inde) de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-11/35.COM/7A.Add
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Inde
Session : 35COM