jump to the content

Décisions du Comité

34 COM 7B.48

Tombouctou (Mali) (C 119 rev)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-10/34.COM/7B,

2. Rappelant la décision 33 COM 7B.45, adoptée à la 33e session (Séville, 2009),

3. Note les résultats de la mission de suivi réactif, qui a effectué une visite d'inspection du bien en mars 2010 ;

4. Regrette qu'il n'y ait pas de possibilité de corriger l'impact négatif du Centre Culturel Ahmed Baba et de l'amphithéâtre construit près de la mosquée de Sankoré, afin qu'ils puissent être en harmonie avec leur cadre urbain; et fait part de sa vive préoccupation liée au fait que, depuis son inauguration, le centre n'a pas été utilisé et commence déjà à se détériorer ;

5. Note également l'éventualité d'un projet d'amélioration de l'espace public autour de la mosquée de Sankoré, mené par l'Aga Khan Trust for Culture et demande à l'Etat partie de soumettre les éléments d'un tel projet au Centre du patrimoine mondial et aux Organisations consultatives, avant que tout engagement soit pris, conformément au paragraphe 172 des Orientations ;

6. Note en outre l'initiative d'œuvrer vers une extension des limites du bien de façon à couvrir l'intégralité de la Vieille Ville et demande également à l'Etat partie d'envisager différentes manières d'exploiter les ressources, afin d'entamer le travail de documentation et d'établir des cadres de planification, nécessaires pour l'extension envisagée du bien, conformément à la recommandation de la mission, avant que la détérioration urbaine ait atteint un stade irréversible ;

7. Note par ailleurs la possibilité d'un projet de démolition des maisons en ruines, situées au nord-ouest de la mosquée de Djingareyber, afin de dégager davantage d'espace autour de la mosquée, et demande en outre à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial des détails sur les projets afin qu'ils puissent être évalués par les Organisations consultatives, avant que tout engagement ne soit pris, conformément au paragraphe 172 des Orientations ;

8. Prie instamment l'Etat partie de renforcer le Comité interministériel pour Tombouctou et le Comité de Gestion, ainsi que de faciliter des réunions plus régulières ;

9. Prie aussi instamment à l'Etat partie de finaliser le règlement d'urbanisme et un plan d'aménagement du territoire pour la Vieille Ville et sa zone tampon ;

10. Demande par ailleurs à l'Etat partie de s'occuper de la question d'évacuation des ordures, particulièrement autour des mausolées, et de mettre en œuvre les actions prioritaires pour le travail de réparation de la mosquée de Sidi Yahia ;

11. Encourage l'Etat partie à regrouper les ressources nécessaires afin de mener un projet pilote pour la réparation et la rénovation d'environ une douzaine d'habitations dans la Vieille Ville, avec des formations destinées aux artisans ;

12. Demande enfin à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2011, un rapport actualisé sur l'Etat de conservation du bien et de la mise en œuvre des projets de décision formulés ci-dessus pour examen par le Comité du patrimoine mondial lors de sa 35e session en 2011.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-10/34.COM/7B
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Mali
Biens : Tombouctou
Session : 34COM