jump to the content

Décisions du Comité

CONF 201 VII.D.43

SOC noté par le Comité : sites naturels australiens

VII.43 Australie

L'UICN a donné des informations complémentaires sur la situation des sites du patrimoine mondial en Australie. Le Bureau a rappelé à sa vingtième session extraordinaire que l'Australie est un Etat partie qui jouait un rôle de premier plan dans la protection et la mise en valeur du patrimoine mondial. Il a pris note des informations fournies par l'UICN sur les menaces potentielles dans un certain nombre de sites en Australie, y compris l'extraction de sel dans la Bay Shark, l'exploitation forestière dans les zones adjacentes à la Zone de nature sauvage de Tasmanie, l'exploitation d'uranium dans le Parc national du Kakadu, et l'ouverture à la pêche et au développement de réserves naturelles dans la Grande Barrière de corail. L'UICN a déclaré qu'en raison de ressources insuffisantes, elle ne pourrait pas préparer de rapports détaillés sur aucun de ces sites. Cependant, des résolutions ont été présentées sur deux de ces sites et adoptées au Congrès mondial sur la conservation à Montréal, Canada, en octobre 1996.

La Déléguée de l'Australie a regretté que ces rapports ne soient pas disponibles. Les autorités australiennes présentent régulièrement des rapports sur tous leurs biens du patrimoine mondial. Elle a informé le Bureau que les Agences fédérales avaient été restructurées et que cela aboutirait à un renforcement du patrimoine mondial australien. La Déléguée de l'Australie a informé le Comité que les rapports que l'UICN a reçus sont parfois inexacts ou incomplets et que l'Australie a pris un certain nombre de mesures et d'initiatives pour atténuer ces menaces sur les zones du patrimoine mondial. Elle a souligné le fait que l'Australie n'a pas de problèmes majeurs avec les résolutions concernant les sites australiens du patrimoine mondial qui ont été adoptées au Congrès mondial sur la conservation à Montréal, Canada, en octobre 1996, étant donné que la plupart des mesures proposées avaient déjà été prises.