jump to the content

Décisions du Comité

CONF 204 X.A.1

La région des montagnes Bleues (Australie)

Nom du bien : La région des montagnes Bleues

N° d'ordre : 917

Etat partie : Australie

Critères : N (ii) (iv)

Rappelant l'historique de la proposition d'inscription, l'UICN a informé le Comité que le Bureau, à sa vingttroisième session, avait recommandé de différer, pour sa partie naturelle, la proposition d'inscription de ce site mixte en invitant les autorités australiennes à considérer la possibilité d'une proposition d'inscription en série couvrant toute la gamme des caractéristiques des écosystèmes d'eucalyptus. Le Bureau avait noté par ailleurs que, bien qu'important sur le plan national, le site n'était pas considéré en soi comme un exemple significatif au niveau mondial d'une végétation dominée par l'eucalyptus. Le Bureau n'avait en outre, à l'époque, pas recommandé l'inscription du site au titre de ses valeurs culturelles.

L'UICN a informé le Comité qu'une évaluation approfondie des informations complémentaires présentées par l'Australie avait été faite. Ces informations complémentaires n'abordent pas la question de la proposition en série couvrant toute la gamme des caractéristiques des écosystèmes d'eucalyptus. L'UICN a également noté que, bien que les informations fournies par l'Etat partie justifient l'importance internationale de la végétation dominée par l'eucalyptus, les zones à inclure dans une proposition d'inscription en série n'ont pas été identifiées et a recommandé de nouveau que la proposition d'inscription soit différée. La question étant maintenant soumise à la décision du Comité, l'UICN était d'avis de différer la proposition d'inscription conformément à la recommandation émise par le Bureau en 1999 en faveur d'une proposition en série et a rappelé au Comité le paragraphe 19 des Orientations sur les propositions en série. Toutefois, l'UICN a noté que c'était un cas à l'équilibre délicat et que, si le Comité souhaitait inscrire le site, elle suggérait le critère (ii) comme critère possible. Elle a, en outre, fait référence à la législation nationale proposée où l'identification des sites du patrimoine caractérisés par une végétation d'eucalyptus pourrait répondre en partie à la suggestion de l'UICN d'envisager une proposition en série. Les sites possibles pourraient recouvrir les zones du sud-ouest de l'Australie et des Alpes australiennes, bien qu'il faille régler les questions d'intégrité.

Le Comité a longuement débattu les questions soulevées par l'UICN et a soutenu la proposition d'inscription en soulignant, notamment, la nécessité d'une reconnaissance des écosystèmes d'eucalyptus au niveau mondial. Les membres du Comité ont également insisté sur le caractère unique du site, avec la récente découverte du pin Wollemi et la représentation des eucalyptus en progression sur la Liste du patrimoine mondial. Ils ont mis l'accent sur la responsabilité de l'Australie concernant la protection des eucalyptus dans leur écosystème d'origine. Le Comité a également envisagé d'ajouter le critère (iv).

Le Comité a inscrit la région des montagnes Bleues sur la base des critères naturels (ii) et (iv). Critères (ii) et (iv) :

La végétation d'eucalyptus d'Australie mérite d'être reconnue pour sa valeur universelle exceptionnelle en raison de ses facultés d'adaptation et de son évolution dans l'isolement post-Gondwana. Le site contient une représentation large et équilibrée d'habitats à eucalyptus comprenant des formations sclérophylles humides et sèches, des landes à mallee, ainsi que des marais, des zones humides et des prairies localisés. La région des montagnes Bleues compte 90 taxons d'eucalyptus (13 % du total mondial) et les quatre groupes d'eucalyptus y sont représentés. On relève également un niveau d'endémisme élevé avec 114 taxons endémiques recensés dans la région, ainsi que 120 taxons végétaux rares et menacés à l'échelon national. Le site possède plusieurs espèces reliques en évolution (Wollemia, Microstrobos, Acrophyllum) qui ont subsisté dans des microsites extrêmement restreints.

Le Délégué de l'Australie a remercié le Comité et l'UICN pour ce processus constructif et informé le Comité que les experts mondiaux les plus éminents en matière de biodiversité et d'eucalyptus ont reconnu la valeur universelle exceptionnelle des montagnes Bleues. Même si la région des montagnes Bleues a été inscrite isolément, l'Australie reconnaît qu'il peut y avoir d'autres sites importants d'une valeur exceptionnelle représentant l'évolution de la végétation d'eucalyptus.

Il a informé le Comité que le Gouvernement australien était sur le point d'introduire une législation permettant de recenser les sites d'importance pour le patrimoine national. Ces lieux bénéficieront du même degré de protection en vertu de la loi du Commonwealth actuellement appliquée aux sites du patrimoine mondial. La liste nationale sera compilée en fonction de thèmes concernant le milieu naturel, culturel et historique. Bien qu'un site particulier puisse seulement être désigné au terme d'un processus de consultation et d'évaluation publique, on espère que le recensement des sites représentant l'évolution de la végétation d'eucalyptus sera l'un des premiers thèmes évalués, en complément de l'inscription des montagnes Bleues sur la Liste du patrimoine mondial.

 

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Australie
Session : 24COM