English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

33 COM 7B.125

Kiev: cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques et laure de Kiev-Petchersk (Ukraine) (C 527 bis)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-09/33.COM/7B.Add,

2. Rappelant la décision 32 COM 7B.111, adoptée à sa 32e session (Québec, 2008),

3. Note les conclusions de la mission de suivi réactif conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS de mars 2009 et en particulier que l'actuelle gestion fragmentée ne permet pas de répondre aux besoins du bien et recommande qu'un système unifié soit mis en place, ainsi qu'un plan de gestion unifié ;

4. Note également l'état satisfaisant des principaux monuments du bien, mais se dit préoccupé par le fait que d'autres monuments sont dans un état moins satisfaisant et que les catacombres de la laure restent dans un état critique ;

5. Demande à l'Etat partie d'assurer le système de planification intégrée de la zone urbaine par l'élaboration d'un plan d'aménagement urbain détaillé pour le bien et sa zone tampon ;

6. Exprime également de vives inquiétudes à propos des menaces pesant sur le bien à cause d'aménagements dans la zone tampon et le cadre environnant qui semblent ne pas respecter la réglementation actuelle, et prie instamment l'Etat partie d'appliquer un moratoire sur les projets suivants, jusqu'à ce qu'un plan d'aménagement urbain ait étudié les utilisations appropriées pour ces sites :

a) Les bâtiments prévus sur le territoire qui entoure l'Arsenal et les ramparts en terre, à la suite du concours international,

b) Un complexe hôtelier autour de l'église du Sauveur de Bérestovo,

c) Un complexe hôtelier et résidentiel sur le site des anciennes usines d'armement près de l'Arsenal,

d) Des tours qui risquent de nuire au panorama du paysage monastique historique le long du Dniepr ;

7. Recommande à l'Etat partie d'envisager d'étendre la limite est de la zone tampon du site de Sainte-Sophie pour inclure la place de l'Indépendance (Maïdan Nezalejnosti) qui est un élément important de la structure urbaine, et de lancer une étude sur les perspectives visuelles du bien dans le contexte général du paysage monastique fluvial ;

8. Demande également à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2010, un rapport sur l'état de conservation du bien et sur les mesures prises pour mettre en oeuvre les recommandations de la mission de suivi réactif de mars 2009 ainsi que les demandes énoncées, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 34e session en 2010.