English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

32 COM 7B.42

Pyrénées – Mont Perdu (France / Espagne) (C/N 773 bis)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7B,

2. Rappelant la décision 31 COM 7B.44, adoptée à sa 31e session (Christchurch, 2007),

3. Félicite l'Etat partie espagnol pour ses efforts déployés pour répondre aux problèmes de conservation affectant le bien;

4. Note les progrès accomplis dans la mise en oeuvre de certaines des recommandations de la mission de suivi réactif de 2007 et engage à poursuivre le travail pour appliquer les recommandations restantes ;

5. Regrette que le transfert du Festival de Gavarnie n'ait pas eu lieu, malgré l'engagement de l'État partie français lors de l'inscription du bien, considère que la poursuite du Festival de Gavarnie dans le périmètre du site inscrit représente un péril prouvé pour la valeur universelle exceptionnelle du bien telle que définie au paragraphe 180 des Orientations ; et demande à l'État partie français de prendre les mesures nécessaires pour transférer le Festival comme il s'était engagé à le faire et conformément aux précédentes décisions du Comité du patrimoine mondial ;

6. Demande également aux États parties de mettre en oeuvre un processus participatif engageant tous les partenaires essentiels associés à la conservation et à la gestion du site, afin de mieux faire connaître le système de l'agropastoralisme et d'envisager des moyens de le maintenir et de le soutenir en tant qu'élément essentiel de la valeur universelle exceptionnelle du paysage culturel ;

7. Prend acte de plusieurs initiatives transfrontalières en cours ou prévues et demande en outre aux États parties d'assurer une gestion et un suivi plus efficaces et plus coordonnés de ce bien et, en concertation avec le Centre du patrimoine mondial et l'ICOMOS, de rédiger un projet commun de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle incluant les conditions d'intégrité et d'authenticité, pour orienter les activités de gestion ;

8. Demande également à l'État partie français de définir la structure de gestion pour sa partie du bien, de finaliser et d'appliquer le plan de gestion provisoire, et de convenir d'un processus pour l'harmoniser avec l'État partie espagnol ;

9. Demande en outre aux deux États parties de présenter au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, un rapport sur l'avancement des recommandations précitées, et notamment sur le transfert du Festival de Gavarnie, la gestion coordonnée du bien et l'achèvement et la mise en oeuvre du plan de gestion provisoire, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session, en 2009, et engage fermement les États parties à demander l'inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-08/32.COM/7B
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Espagne France
Session : 32COM