jump to the content

Décisions du Comité

31 COM 7A.7

Parc national de la Salonga (République démocratique du Congo)

  Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-07/31.COM/7A.Add,
  2. Rappelant la décision 30 COM 7A.5, adoptée à sa 30e session (Vilnius, 2006),
  3. Se déclare préoccupée par les graves menaces pour la valeur universelle exceptionnelle et l'intégrité du bien dont a rendu compte la mission de suivi de 2007, en particulier le braconnage intensif de grands mammifères, la pêche illégale et l'impact des villages situés dans le périmètre du bien;
  4. Félicite les ONG chargées de la conservation et les bailleurs de fonds internationaux pour leur soutien à l'ICCN, agence en charge des aires protégées, qui a permis la mise en place progressive d'un mécanisme de gestion du bien;
  5. Prie instamment l'État partie de mettre immédiatement en œuvre les mesures correctives identifiées par la mission conjointe Centre du patrimoine mondial/UICN de 2007 afin de sauvegarder la valeur universelle exceptionnelle et l'intégrité du bien:

a)  Organiser d'urgence une opération conjointe de grande envergure entre l'ICCN, ses partenaires en matière de conservation et l'armée congolaise (FARDC), en coopération avec la MONUC et la Commission nationale de Désarmement (CONADER) afin d'expulser les bandes de braconniers armés hors du bien et mener une campagne de désarmement dans les villages alentour. Cette opération devrait profiter de l'expérience acquise lors d'une opération similaire réussie dans la Réserve de faune à okapis. L'État partie pourrait soumettre une demande d'assistance internationale destinée à soutenir le financement de cette opération urgente ;

b)  Créer un mécanisme permanent de consultation entre l'ICCN et les autorités politiques et militaires des quatre provinces que recouvre le bien, afin de traiter de façon coordonnée les activités illégales à l'intérieur du bien, en particulier le braconnage intensif ;

c)   Mettre en œuvre d'urgence la stratégie de lutte contre le braconnage récemment élaborée, notamment en redynamisant le personnel du parc, en améliorant son efficacité au moyen d'une formation spécialisée et en introduisant un contrôle de la législation en vigueur ;

d)  Poursuivre et renforcer les efforts récemment entrepris pour régler les conflits de longue date avec les communautés locales au sujet de l'exploitation des ressources naturelles à l'intérieur du bien, en adoptant une approche participative et en tirant parti des mécanismes de contrôle traditionnels. Une démarcation claire du périmètre du parc sera une première étape importante ;

e)  Concevoir et mettre en œuvre une stratégie pour minimiser et atténuer les impacts négatifs des activités associées aux villages situés à l'intérieur du bien ;

f) Dans le cadre de l'établissement d'un plan de gestion, créer un couloir écologique entre les deux secteurs du parc;

g) Créer un fonds-en-dépôt pour la réhabilitation des biens du patrimoine mondial de la RDC, auquel le gouvernement congolais s'est engagé à contribuer lors de la conférence de l'UNESCO sur le patrimoine en péril de la RDC, tenue en 2004;

6. Appelle les bailleurs de fonds internationaux à soutenir les efforts de l'État partie pour réhabiliter le bien;

7. Demande à l'État partie, en concertation avec le Centre du patrimoine mondial et l'UICN, d'établir un projet de déclaration de valeur universelle du bien, mentionnant les conditions d'intégrité, pour examen par le Comité à sa 32e session en 2008;

8. Demande en outre à l'État partie, en concertation avec le Centre du patrimoine mondial et l'UICN, d'établir un projet de déclaration sur l'état de conservation souhaité pour le bien, fondé sur sa valeur universelle exceptionnelle;

9. Demande aussi à l'État partie de fournir au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2008, un rapport actualisé sur l'état de conservation du bien et les progrès réalisés dans la mise en œuvre des mesures correctives établies par la mission de suivi de 2007, pour examen par le Comité à sa 32e session en 2008;

10. Décide de maintenir le Parc national de la Salonga (République démocratique du Congo) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

 

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-07/31.COM/7A
Thèmes : Conservation
Session : 31COM