English Français

Aire naturelle terrestre protégée d’Assamo

Date de soumission : 05/01/2015
Critères: (x)
Catégorie : Naturel
Soumis par :
Ministère des affaires Musulmanes, de la Culture et des biens Waqfs
État, province ou région :
Ali-Sabieh, Assamo
Coordonnées N11 01 48 E42 51 71
Ref.: 5963
Avertissement

Les Listes indicatives des États parties sont publiées par le Centre du patrimoine mondial sur son site Internet et/ou dans les documents de travail afin de garantir la transparence et un accès aux informations et de faciliter l'harmonisation des Listes indicatives au niveau régional et sur le plan thématique.

Le contenu de chaque Liste indicative relève de la responsabilité exclusive de l'État partie concerné. La publication des Listes indicatives ne saurait être interprétée comme exprimant une prise de position de la part du Comité du patrimoine mondial, du Centre du patrimoine mondial ou du Secrétariat de l'UNESCO concernant le statut juridique d'un pays, d'un territoire, d'une ville, d'une zone ou de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les États parties les ont soumis.

Description

L’aire naturelle terrestre d’Assamo est située dans la région d’Ali-Sabieh  (Sud- Est de la République de Djibouti) et a une superficie de 15 km². Elle est l’habitat naturel de l’antilope Beira, unique représentante du genre « Dorcatragus megalotis » et originaire de Somalie. La particularité de cette antilope spécifique est de vivre uniquement dans  les reliefs arides et montagneux de cette région de la Corne d’Afrique (Djibouti, Somalie, Ethiopie). L’aire naturelle terrestre d’Assamo constitue un biotope indispensable au maintien de l'antilope Beira.

Le Beira est une antilope de petite taille (80 à 86 cm) aux grandes oreilles en forme de feuille. Elle est de la famille des Bovidae. Seuls les mâles ont des cornes. Sa tête rouge-jaunâtre est accentuée avec des paupières noires et des anneaux blancs autour des yeux. Son cou, son dos et sa courte queue touffue sont gris-roux avec un reflet argenté. Ce qui lui donne son caractère original et beau.

L’espèce est en situation endémique  à travers  son faible nombre de groupe et pour raison d’actions anthropiques (braconnage et chasses) dans son milieu. 

Depuis 2011, l’aire naturelle d’Assamo est décrétée par le Gouvernement djiboutien comme « aire naturelle terrestre protégée » (Décret n°2011-0236/PR/MHUE portant création de deux aires protégées terrestres). Ce statut permet de contribuer  aux actions de préservation et de protection de l’antilope Beira et de son habitat naturel. La chasse, la cueillette et l’arrachage des végétaux y sont interdits.

Justification de la Valeur Universelle Exceptionnelle

Critère (x): L’aire naturelle protégée d’Assamo est un  biotope indispensable qui abrite l’antilope Beira,  endémique, qu’on ne retrouve qu’en Ethiopie et en Somalie également.  A travers ses montagnes arides avec des  plateaux rocailleux parsemées de buissons, le bien  correspond au régime alimentaire se composant essentiellement de divers végétations, notamment des arbustes.

Déclarations d’authenticité et/ou d’intégrité

L’aire naturelle protégée d’Assamo comprend des associations végétales variées liées au contexte aride du milieu. La distribution de ces espèces floristiques à l’intérieur de cette aire naturelle protégée crée une précieuse harmonie avec l’antilope Beira.

Malgré les effets naturels et climatiques et les actions anthropiques (abattage des arbustes…) l’aire naturelle protégée d’Assamo a gardé son authenticité et son intégrité.

Avec son statut juridique, l’aire naturelle protégée d’Assamo bénéfice à  l’antilope Beira,  la conservation et la protection de son milieu. Ainsi,  des campagnes, entre autres,  de reboisement entrepris par  l’Etat, les collectivités locales et les populations en partenariats avec différentes organisations nationales et internationales sont réalisées.   

Comparaison avec d’autres biens similaires

L’aire naturelle protégée d’Assamo peut être comparée à l’espace naturel des Monts Marmar en Ethiopie dans lequel se trouve également l’antilope Beira.