jump to the content

Chaîne des Puys et faille de Limagne

Date de soumission : 17/11/2011
Critères: (vii)(viii)
Catégorie : Naturel
Soumis par :
Délégation permanente da la France auprès de l'UNESCO
Etat, province ou région :
région Auvergne, département du Puy-de-Dôme
Ref.: 5643
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

Coordonnées géographiques :

Partie centrale : Nord-Ouest : X = 0° 30' 20,5056''- Y = 45° 38' 49,6176'' - Sud-Est : X = 0° 47' 31,2864'' - Y = 45° 54' 49,6476''

Groupe Pavin, Montchal, Montcineyre : Nord-Ouest : X = 0° 32' 23,586''- Y = 45°26' 54,0996'' - Sud-Est : X = 0° 34' 56,406'' - Y = 45° 29' 59,1828''

Gour de Tazenat : Nord-Ouest : X = 0° 38' 59,838'' - Y = 45° 58' 39,0828" - Sud-Est : X = 0° 39' 31,842''- Y = 45° 59' 1,2012''

La Chaîne des Puys constitue la plus septentrionale et la plus jeune des grandes unités volcaniques du Massif Central français. Paysage singulier et complexe, elle est l'ultime épisode d'une succession de séquences géologiques de 350 millions d'années liées à la structuration du sous-continent européen et l'orogenèse alpine. Le site conjugue ainsi un socle montagneux érodé, un décrochement carbonifère, une faille tectonique, un fossé d'effondrement et un champ volcanique monogénique. Cet ensemble concentre quelque quatre-vingt dix édifices monogéniques, alignés sur près de 60 kilomètres parallèlement au rift intracontinental de Limagne. Du fait de la fraîcheur, de la diversité et de la lisibilité de ses formes, ce site est le point de rencontre de nombreux universitaires français et étrangers, mais également un lieu prisé de tous les amateurs de volcanisme, désireux de comprendre les phénomènes éruptifs sur des édifices aussi harmonieux qu'accessibles. La Chaîne s'est édifiée entre 95 000 et 7 000 ans et des traces d'occupation humaine préhistorique ont été découvertes dans ses premiers cratères de maars.

Justification de la Valeur Universelle Exceptionelle

Véritable encyclopédie à ciel ouvert, la Chaîne des Puys est un écrin préservé de petits édifices volcaniques végétalisés dont la diversité contraste de façon inhabituelle avec l'alignement et la nature monogénique. Toutes les formes élémentaires de volcans y sont représentées, et cette chimie exceptionnellement riche dans le contexte géodynamique de fossés continentaux, est liée à la complexité de ses chambres magmatiques. Cet ensemble tectono-magmatique se distingue par une association originale et paradoxale d'un rift intracontinental, la faille de Limagne, et d'un alignement volcanique qui semble le redoubler, au lieu de se situer à l'aplomb du graben selon les schémas tectoniques classiques.

Objet géologique exceptionnel , le site rassemble comme sur une maquette, les principaux processus expliquant la structuration de la Terre : orogenèse, érosion, rift et volcanisme. La valeur scientifique de la Chaîne des Puys a été reconnue dès le XVIIIe siècle, et a rapidement suscité l'intérêt de la communauté internationale, en faisant un lieu fondateur dans l'émergence de la volcanologie moderne et l'Histoire des Sciences - critère (viii).

Enfin, le dessin remarquablement pur de ses formes variées, alignées et découpées sur le ciel, naturellement mises en exergue par la faille de Limagne, en font un paysage particulièrement esthétique et graphique - critère (vii).

Grâce à sa morphologie, la Chaîne des Puys est devenue une norme universelle pour la perception visuelle d'une chaîne de volcans monogéniques.

Déclarations d’authenticité et/ou d’intégrité

Du fait de sa jeunesse géologique, comme d'une exploitation de ses produits restée très limitée géographiquement et chronologiquement, le site remplit les conditions d'authenticité et d'intégrité requises par la Convention du patrimoine mondial. Depuis la création du parc naturel régional des Volcans d'Auvergne en 1977, les services de l'Etat, la région Auvergne, le conseil général du Puy-de-Dôme et l'agglomération clermontoise veillent institutionnellement à la protection de cet espace par des politiques de gestion et de valorisation concertées. Le remarquable caractère de ses formes lui a valu un classement national en 2000 au titre de la Loi 1930 sur les monuments naturels et les sites. La règlementation stricte qui entoure ce classement a renforcé sa préservation, en encadrant fortement son urbanisation et en endiguant son érosion débutante grâce à des travaux d'aménagement importants. A noter que son site emblématique, le puy de Dôme, a été labellisé GRAND SITE DE FRANCE® en 2008 en reconnaissance de sa bonne gestion.

Comparaison avec d’autres biens similaires

A surfaces et âges similaires, la Chaîne des Puys est le seul champ monogénique intracontinental à réunir une telle densité d'édifices non associés à un stratovolcan, aussi nombreux, diversifiés, préservés et étudiés. Le seul site volcanique qui lui soit morphologiquement comparable au niveau mondial est l'Itasy sur l'île de Madagascar, mais elle ne s'inscrit pas dans le même contexte structural et ne rassemble pas tous ces objets géologiques. Cette chaîne malgache demeure par ailleurs très peu étudiée et mal connue des géologues, à l'inverse de la Chaîne des Puys, dont l'intérêt scientifique a été fondateur historiquement. 

D'un point de vue esthétique, le remarquable alignement d'édifices individualisés et concentrés, constitue un paysage aussi captivant que distinctif par rapport à d'autres champs monogéniques épars, tels que Michoacán-Guanajuato au Mexique, Wudalianchi en Chine ou Craters of the Moon aux Etats-Unis. La valeur paysagère de cet ensemble harmonieux entre terre et ciel, a été consacrée dès l'Antiquité avec l'édification d'un des plus grands sanctuaires de la Gaule romaine au sommet du puy de Dôme.