English Français

Ensemble du site naturel de la Vallée du Nahr el Kelb avec les monuments et les sites archéologiques qui s'y trouvent

Date de soumission : 01/07/1996
Critères: (iv)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Dir.Generale des AntiquitesMin.de la Culture et de l'Ensegnement Superieur
Coordonnées Vallée orientée Est / Ouest située à 30 km au Nord de Beyrouth. Elle s'intègre au Caza (division administrative) de Kesrouan. Elle descend vers la mer le long du Mont Liban.
Ref.: 405
Avertissement

Les Listes indicatives des États parties sont publiées par le Centre du patrimoine mondial sur son site Internet et/ou dans les documents de travail afin de garantir la transparence et un accès aux informations et de faciliter l'harmonisation des Listes indicatives au niveau régional et sur le plan thématique.

Le contenu de chaque Liste indicative relève de la responsabilité exclusive de l'État partie concerné. La publication des Listes indicatives ne saurait être interprétée comme exprimant une prise de position de la part du Comité du patrimoine mondial, du Centre du patrimoine mondial ou du Secrétariat de l'UNESCO concernant le statut juridique d'un pays, d'un territoire, d'une ville, d'une zone ou de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les États parties les ont soumis.

Description

L'environnement est bien préservé tout le long de la vallée. La flore comprend une grande variété d'espèces locales. En plusieurs endroits se dressent des rochers dolomitiques gris assez spectaculaires, uniques au Liban. Sites naturels: Grottes de Jeita (domaine de l'Etat) fameuses pour leurs stalactites et stalagmites aux formes extraordinaires et leur rivière souterraine. Pont naturel de Kfar Zeibian qui figure sur la Liste Officielle Libanaise des Monuments Classés et Inscrits Monuments Historiques et Sites).

Monuments: Stèles commémoratives gravées sur le promontoire rocheux qui domine la mer. Les plus anciennes datent du XIIème siècle av. J.-C. tandis que la plus récente est de 1946. Toutes témoignent du passage de différents conquérants et des cultures qui se sont développées sur la côte levantine.(Classées par Décret n° 506 du 5 Mars 1937). Temple de Qalaat Fakra (domaine de l'Etat): vestiges d'un temple romain prostyle à 6 colonnes corinthiennes datant du IIème siècle ap.J.-C. Une partie du temple est formé par un aménagement des rochers dolomitiques entourant le site. Jouxtant le temple il reste les vestiges d'une petite ville byzantine qui comprend une petite chapelle à plan basilical avec trois nefs.

Couvents des XVIIIème -XIXème siècles de Mar Abda de Mouchamar, de Notre Dame de Lou~zei et de Tamish, lequel est construit sur les ruines d'un temple dédié à Artémis (Liste Officielle Libanaise des Monuments Classés et Inscrits Monuments Historiques et Sites). Pont médiéval (Classées par Décret n° 506 du 5 Mars 1937). Aqueduc romain (Liste Officielle Libanaise des Monuments Classés et Inscrits Monuments Historiques et Sites). Abris sous roche avec évidences d'occupation humaine aux périodes du Paléolithique moyen, Chalcolithique, et de l'Age du Bronze (Liste Officielle Libanaise des Monuments Classés et Inscrits Monuments Historiques et Sites).