English Français

Centre historique de Tripoli / Mina

Date de soumission : 01/07/1996
Critères: (iv)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Dir. Generale des Antiquites Min. de la Culture et de l'Ensegnement Superieur
Coordonnées Au Nord du Liban, à 1 km à l'Est de la mer et à 83 km au Nord de Beyrouth. Tripoli appartient au Caza (division administrative) de Tripoli. Son port sur la Méditerranée correspond à l'actuel quartier El Mina.
Ref.: 399
Avertissement

Les Listes indicatives des États parties sont publiées par le Centre du patrimoine mondial sur son site Internet et/ou dans les documents de travail afin de garantir la transparence et un accès aux informations et de faciliter l'harmonisation des Listes indicatives au niveau régional et sur le plan thématique.

Le contenu de chaque Liste indicative relève de la responsabilité exclusive de l'État partie concerné. La publication des Listes indicatives ne saurait être interprétée comme exprimant une prise de position de la part du Comité du patrimoine mondial, du Centre du patrimoine mondial ou du Secrétariat de l'UNESCO concernant le statut juridique d'un pays, d'un territoire, d'une ville, d'une zone ou de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les États parties les ont soumis.

Description

Le centre historique de Tripoli recouvre le périmètre de la ville construite par les Mamelouks et les Ottomans à partir de 1289. Il présente un ensemble architectural homogène caractéristique de l'urbanisme islamique. En outre, il englobe des vestiges de l'Epoque Croisce tels que le château de Saint Gilles construit par Raymond de Saint Gilles, Comte de Toulouse. Tripoli est la seconde ville qui comprend le plus d'édifices mamelouks après le Caire. Une grande partie des monuments, des habitats et des souks figurent sur la Liste Officielle Libanaise des Monuments Classés et Inscrits Monuments Historiques et Sites.

C'est un centre ville vivant, représentatif de la société où s'exercent toujours de nombreuses activités artisanales, culturelles et commerciales.

La vieille ville de Tripoli fut fondée par les phéniciens sur la presque île de El Mina durant le ler Millénaire. Détruite (en 1289) et reconstruite par les mamelouks elle devint le port de la ville de Tripoli déplacée vers l'intérieur des terres, au bord du fleuve Abu Ali. De cette époque subsistent des tours.

Plusieurs maisons et une partie des souks datés de la période médiévale et moderne (ottomane) ont récemment été classés (Décrets n° 32 du 21/10/94, n°4 du 1218196, n° 15 du 8/5/1996)