English Français
Aidez maintenant !

Centre historique de Saida

Date de soumission : 01/07/1996
Critères: (iv)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Dir.Generale des AntiquitesMin.de la Culture et de l'Ensegnement Superieur Manuel Roberto Guido
Coordonnées Saïda se trouve à 43 Km au Sud / Ouest du Liban, sur le littoral. La ville appartient auCaza (division administrative) de Saida. C'est l'un des ports du Liban sur la Méditerranée.
Ref.: 398
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

La ville ancienne, limitée au Nord par le port et au Sud par le tell ancien (Age du Bronze) s'organise selon un maillage de voies étroites et voûtées lorsqu'elles passent sous un édifice. Les rues principales sont orientées Nord / Sud. L'ensemble est constitué de khans (caravansérails), de hammams (bains) de madrassas (écoles coraniques), de boutiques, d'ateliers, d'habitat et de lieux de culte.

Il existe à présent à Saïda une Association pour la Protection de l'Environnement et du Patrimoine. La Fondation Hariri a financé la restauration de la Grande Mosquée et du Khan el-Franj (Caravansérail des Français). La Municipalité de Saïda et la Direction Générale des Antiquités interviennent sur des espaces publics.

Nous mentionnerons également que la zone autour du centre historique risque d'être affectée par de nombreux et importants aménagements prévus dans les prochaines années. Un classement permettrait sans doute d'élaborer un projet conciliant une sauvegarde générale de l'endroit et les nocessités sociales et économiques de la région.