jump to the content

Le Klondike

Date de soumission : 01/10/2004
Critères: (iv)(v)
Catégorie : Culturel
Soumis par :
Parks Canada Agency
Etat, province ou région :
YUKON ET COLUMBIE-BRITANNIQUE
Coordonnées N64 W139
Ref.: 1941
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

Les paysages culturels transfrontaliers du territoire traditionnel des Premières nations, dont le camp de pêche des Tr=ondëk Hwëch'in, la piste Chilkoot et les champs aurifères du Klondike ainsi que l'arrondissement historique de Dawson City, représentent une région où la dernière des grandes ruées vers l'or du XIXe siècle, celle du Klondike (1896-1898), et un demi-siècle d'extraction minière industrielle ont transformé le milieu physique et culturel qu'avaient créé des siècles d'utilisation autochtone. La piste Chilkoot, dont les 53 kilomètres débutent à Taiya Inlet, en Alaska, franchissent la chaîne côtière et atteignent le cours supérieur du fleuve Yukon en Colombie-Britannique, relie la côte du Pacifique et la zone intérieure du Yukon. La piste, route de commerce et de déplacement des Autochtones durant des siècles, amena des milliers de chercheurs d'or jusqu'aux champs aurifères du Klondike, entre 1896 et 1898. En amont de cette piste commémorative, au confluent de la rivière Klondike et du fleuve Yukon, se trouve le camp de pêche Tr=ochëk, centre du territoire traditionnel des Tr=ondëk Hwëch'in. La ville de Dawson se trouve en face. Ses bâtiments de bois à fausse façade, construits à la hâte, et parsemés de quelques vestiges et espaces ouverts, évoquent la vie durant et après la ruée vers l'or. Des bâtiments institutionnels et administratifs plus opulents témoignent de la prospérité que connut jadis cette ancienne capitale territoriale. Plus loin s'étendent les champs aurifères du Klondike, centrés sur Rabbit Creek (plus tard devenu Bonanza Creek), lieu de la découverte d'or en 1896 par James « Skookum Jim » Mason (Keish), les sites reliques de mineurs individuels, à forte concentration de main-d'œuvre, la gigantesque Drague-Numéro-Quatre et les impressionnants tas de rebuts laissés par les entreprises d'exploitation mécanisée. Non loin de là, à Bear Creek, se trouvent les vestiges du bureau central du camp minier. Aujourd'hui encore, des opérations minières à petite échelle se poursuivent dans les champs aurifères. Les Premières nations et les nouveaux arrivants maintiennent leurs rapports culturels, incluant des ententes territoriales négociées. Les éléments américains de la présente proposition, y compris le district historique de Skagway (Alaska), ne figurent pas encore sur la liste indicative américaine.