jump to the content

Ecosystème et paysage culturel pygmée du massif de Minkébé

Date de soumission : 18/04/2003
Catégorie : Mixte
Soumis par :
Commission nationale de l'UNESCO
Coordonnées Zone forestiere septentrionale gabonaise
Ref.: 1806
Avertissement

Le Secrétariat de l’UNESCO et le Centre du patrimoine mondial ne garantissent pas l’exactitude et la fiabilité des avis, opinions, déclarations et autres informations ou documentations fournis au Secrétariat de l’UNESCO et au Centre du patrimoine mondial par les Etats Parties à la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

La publication de tels avis, opinions, déclarations, informations ou documentations sur le site internet et/ou dans les documents de travail du Centre du patrimoine mondial n’implique nullement l’expression d’une quelconque opinion de la part du Secrétariat de l’UNESCO ou du Centre du patrimoine mondial concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou région, ou de leurs autorités, ou le tracé de leurs frontières.

Les noms des biens figurent dans la langue dans laquelle les Etats parties les ont soumis.

Description

L'écosystème et le paysage culturel pygmée du massif de Minkébé, établi dans la zone forestière septentrionale gabonaise, constitue un site, au sens de l'article premier de la Convention du Patrimoine mondial de 1972. Le site de Minkébé comprend un ensemble original de forets pluviales habitées depuis une période très ancienne par des populations humaines nomades ou sédentaires. L'ensemble constitue un écosystème naturel remarquable et un paysage culturel évolutif vivant et associatif, comme défini dans les Orientations devant guider la mise en oeuvre de la Convention du Patrimoine mondial (2002), paragraphe 39 (iii). Ce site représente un exemple remarquable des différents types de forets pluviales de 1'ecosysteme forestier congolais dont 1'etat de conservation est exceptionnel et hébergeant d'importantes populations de nombreuses espèces animales menacées. Par sa diversité et son caractère intacte, ce site est dune beauté absolument exceptionnelle. Le site de Minkébé, qui est également un témoignage remarquable de la longue présence des sociétés humaines dans la région, constitue le lieu légitime de vie des populations pygmées du groupe Baka et celui de quelques populations bantoues. Il constitue un exemple représentatif du paysage culturel pygmée, vivant et associatif, dans la foret pluviale d'Afrique centrale, de valeur exceptionnelle et universelle.