English Français
Aidez maintenant !

Centre historique de San Gimignano

Historic Centre of San Gimignano

'San Gimignano delle belle Torri' is in Tuscany, 56 km south of Florence. It served as an important relay point for pilgrims travelling to or from Rome on the Via Francigena. The patrician families who controlled the town built around 72 tower-houses (some as high as 50 m) as symbols of their wealth and power. Although only 14 have survived, San Gimignano has retained its feudal atmosphere and appearance. The town also has several masterpieces of 14th- and 15th-century Italian art.

Centre historique de San Gimignano

La ville de San Gimignano delle belle Torri est située en Toscane, à 56 km au sud de Florence. C'était un important point de relais pour les pèlerins qui se rendaient à Rome ou en revenaient par la Via Francigena. Les familles nobles qui contrôlaient la ville avaient bâti quelque 72 maisons-tours (jusqu'à 50 m de hauteur), symboles de leurs richesses et de leur pouvoir. Il ne reste que 14 de ces tours mais San Gimignano a conservé son ambiance et son apparence féodales. La ville recèle également des chefs-d'œuvre de l'art italien des XIVe et XVe siècles.

الوسط التاريخي لـسان جيمينيانو

تقع مدينة "سان جيمينيانو دلّي بيلّي تورّي"في محافظة توسكانا على بعد 56 كم جنوب فلورنسا. وكانت تشكل نقطة ربط هامة للحجاج الذاهبين إلى روما أو العائدين منها عبر الفيا فرانتشيجينا . فالعائلات النبيلة التي كانت تسيطر على المدينة كانت قد بنت حوالى 72 منزلاً برجًا (يصل ارتفاع كل منها إلى 50 م)، كرمز لثروتها وسلطتها. ولم يبق من تلك الأبراج إلاّ 41 لكن "سان جيمينيانو" حافظت على جوها ومظهرها الإقطاعيين. كما تحوي المدينة أيضًا تحفًا من الفن الإيطالي الخاص بالقرنين الرابع عشر والخامس عشر.

source: UNESCO/ERI

圣吉米尼亚诺历史中心

美丽的圣吉米尼亚诺坐落在托斯卡纳,在佛罗伦萨南部56公里处,是往返于弗朗西斯科和罗马之间朝拜圣者的重要物资补给地。当时控制这个城市的贵族家庭,在这里建造了72座塔楼(高约50米)以表明他们的富有和权力。虽然只有14座残存了下来,圣吉米尼亚诺仍然保留了它的封建基调和外貌。这座城市同时保留了几部14世纪至15世纪时期意大利的艺术杰作。

source: UNESCO/ERI

Исторический центр города Сан-Джиминьяно

Сан-Джиминьяно-делле-Белле-Торри находится в Тоскане, в 56 км к югу от Флоренции. Он служил важным остановочным пунктом для паломников, идущих в Рим или обратно по дороге Виа-Франчиджена. Патрицианские семьи, правившие в городе, построили 72 башни (некоторые из них – высотой до 50 м) как символы своего богатства и власти. Хотя сохранились только 14 из них, Сан-Джиминьяно сберег атмосферу и облик феодального города. В городе также находятся несколько шедевров итальянского искусства XIV и XV вв.

source: UNESCO/ERI

Centro histórico de San Gimignano

Situada en la región de la Toscana, a 56 kilómetros al sur de Florencia, la ciudad de San Gimignano delle belle Torri fue una importante etapa para los peregrinos que iban a Roma, o volvían de ella, por la Vía Francigena. Las familias patricias que gobernaban la ciudad construyeron 72 casas-torres de hasta 50 metros de altura, verdaderos símbolos de su riqueza y poderío. Aunque sólo quedan 14 de estos monumentos, San Gimignano ha conservado su aspecto y atmósfera feudales. La ciudad posee, además, obras maestras del arte italiano de los siglos XIV y XV.

source: UNESCO/ERI

サン・ジミニャーノ歴史地区

source: NFUAJ

Historisch centrum van San Gimignano

‘San Gimignano delle belle Torri’ ligt in Toscane – 56 kilometer ten zuiden van Florence – en diende als belangrijk schakelpunt voor pelgrims die reisden naar of vanuit Rome over de Via Francigena. De patricische families die over de stad heersten hebben ongeveer 72 torenhuizen gebouwd (sommigen wel 50 meter hoog), als symbool van hun rijkdom en macht. Hoewel er nu nog slechts 14 overeind staan, heeft San Gimignano haar feodale sfeer en uitstraling behouden. De stad illustreert een middeleeuwse beschaving omdat het alle typische stedelijke structuren bij elkaar brengt: pleinen, straten, huizen, paleizen, waterputten en fonteinen. De stad kent verschillende meesterwerken van 14e en 15e-eeuwse Italiaanse kunst.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Centre historique de San Gimignano © UNESCO
Description longue

San Gimignano offre un témoignage exceptionnel de la civilisation du Moyen Âge : dans un espace réduit, la ville rassemble toutes les structures typiques d'un espace urbain - places et rues, maisons et palais, puits et fontaines.

San Gimignano se trouve dans le Val d'Elsa, à 56 km au sud de Florence. Au cœur du territoire étrusque, son enceinte et ses maisons fortifiées présentent une physionomie tout à fait spécifique. San Gimignano, situé sur la via Francigena, était une étape pour les pèlerins allant à Rome, ou qui en venaient. Placée à l'origine sous la juridiction des évêques de Volterra, la ville conquit son indépendance en 1199, avec son premier podestà. La ville libre, connue sous le nom de San Gimignano delle Belle Torri, traversa alors une longue période de prospérité qui dura jusqu'en 1353, lorsqu'elle entra dans la mouvance de Florence. Une enceinte de 2 177 m de longueur, renforcée plus tard par cinq tours circulaires, fut construite autour de la petite ville en 1262.

La ville, contrôlée par deux grandes familles rivales - les Ardinghelli, sympathisants des guelfes, et les Salvucci, qui étaient gibelins -, fut le théâtre de conflits incessants entre les deux clans. Soixante-douze maisons-tours, symboles de leur richesse et de leur pouvoir, y furent construites, dont quatorze se dressent encore aujourd'hui ; parmi elles, la maison Cugnanesi, sur l'ancienne via Francigena (via San Giovanni), la maison Pesciolini sur la via San Matteo et le palais Franzesi Ceccarelli, via del Castello, dans le plus ancien quartier de la ville. La façade asymétrique de ce dernier tourne ingénieusement la loi de 1255 qui stipulait qu'aucune nouvelle maison ne devait mesurer plus de 12 brasses de largeur, pour une profondeur de 24 brasses.

La ville s'est développée autour de deux places principales, la piazza della Cisterna et la piazza del Duomo.

Le centre de la piazza della Cisterna, de plan triangulaire, est occupé par un beau puits ; elle est bordée de maisons-tours : les tours jumelles des Ardinghelli à l'ouest, la tour des Benucci, la maison Rodolfi et le palais Razzi au sud, le palais Cortesi au nord.

La piazza del Duomo présente un plan plus complexe, qui remonte à la fin du XIIIe siècle. Elle regroupe la plupart des monuments publics et privés de la ville : à l'ouest, la collégiale de Santa Maria Assunta ; à l'est, l'ancien palais du Podestat (1239), transformé ensuite en hôtellerie, puis en théâtre, et qui est actuellement inutilisé, ainsi que la tour de la Rognosa et la tour Chigi ; au sud se trouvent le palazzo del Popolo et la torre Grossa, haute de 54 m, qui fait face aux tours jumelles des Salvucci, au nord.

Le centre historique de San Gimignano contient une série de chefs-d'œuvre de l'art italien des XIVe et XVe siècles encore conservés à leur emplacement d'origine : dans la cathédrale, la fresque du Jugement dernier, le Ciel et l'Enfer de Taddeo di Bartolo (1393), le martyre de saint Sébastien de Benozzo Gozzoli, et surtout les magnifiques fresques de Domenico Ghirlandaio - le cycle de sainte Fina et l'Annonciation dans le baptistère de San Giovanni. Les immenses fresques de Benozzo Gozzoli représentant saint Sébastien et saint Augustin sont également des œuvres d'art majeures.

Les fresques commandées par la Ville, en 1303, à Memmo di Filippuccio, pour décorer les appartements du podestat dans le palazzo del Popolo comptent parmi les documents les plus souvent reproduits pour illustrer la vie quotidienne au début du XIVe siècle, dont elles figurent de nombreux aspects domestiques.

Source : UNESCO/CLT/WHC