English Français

Grottes et l’art de la période glaciaire dans le Jura souabe

Caves and Ice Age Art in the Swabian Jura

Modern humans first arrived in Europe 43,000 years ago during the last ice age. One of the areas where they took up residence was the Swabian Jura in southern Germany. Excavated from the 1860s, six caves have revealed items dating from 43,000 to 33,000 years ago. Among them are carved figurines of animals (including cave lions, mammoths, horses and bovids), musical instruments and items of personal adornment. Other figurines depict creatures that are half animal, half human and there is one statuette of a woman. These archaeological sites feature some of the oldest figurative art worldwide and help shed light on the origins of human artistic development.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Grottes et l’art de la période glaciaire dans le Jura souabe

Les premiers humains modernes sont arrivés en Europe il y a 43 000 ans, pendant la dernière période glaciaire. L’un de leurs lieux d’établissement fut le Jura souabe, dans le sud de l’Allemagne. Six grottes, fouillées depuis les années 1860, ont révélé des vestiges vieux de 43 000 à 33 000 ans. Des figurines sculptées d’animaux (y compris des lions des cavernes, mammouths, chevaux et bovidés), des instruments de musique et des objets de parure personnelle y ont notamment été trouvés. D’autres figurines représentent des créatures mi-animales, mi-humaines, et une statuette de femme a été retrouvée. Ces sites archéologiques témoignent d’un art figuratif parmi les plus anciens au monde, et contribuent à éclairer les origines du développement artistique humain.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Grutas y arte del periodo glacial en el Jura suabo
Los primeros humanos “modernos” llegaron a Europa en el periodo glacial, hace unos 43.000 años. El Jura suabo, situado al sur de Alemania, fue uno de los lugares donde se asentaron. Las excavaciones arqueológicas efectuadas en seis grutas desde el decenio de 1860 han permitido descubrir huellas de su presencia, cuya antigüedad se remonta a unos 33.000 a 43.000 años atrás. En este sitio se han hallado, entre otros, los siguientes objetos: una estatuilla femenina; figuritas esculpidas de animales (leones cavernarios, mamuts, caballos, bovinos, etc.) y de criaturas fantásticas, mitad humanas mitad animales; instrumentos musicales; y objetos de adorno. Estos vestigios arqueológicos atestiguan la existencia de uno de los artes figurativos más antiguos del mundo y contribuyen a esclarecer nuestros conocimientos sobre los orígenes del espíritu creador del ser humano en el ámbito del arte.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Grotten en IJstijdkunst in de Zwabische Jura

De moderne mens arriveerde in Europa gedurende de laatse ijstijd, zo'n 43.000 jaar geleden. Een van de gebieden waar ze zich vestigden was de Zwabische Jura in Zuid-Duitsland. In zes grotten vinden sinds 1860 opgravingen plaats, waarbij artefacten zijn gevonden van tussen de 43.000 en 33.000 jaar oud. Daaronder bevinden zich houtgesneden figuurtjes van dieren, waaronder leeuwen, mammoeten, paarden en vee en van muziekinstrumenten of items voor persoonlijke versiering. Andere beeldjes laten wezens zien die half dier, half mens zijn. Er is een beeldje van een vrouwelijke vorm. Deze archeologische sites bevatten figuratieve kunstvoorwerpen die bij de oudste ter wereld horen en die een licht kunnen werpen op de oorsprong van de menselijke artistieke ontwikkeling.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Espagnol
  • Néerlandais
Vue intérieure de la cave de Bockstein. © Landesamt für Denkmalpflege (LAD) im Regierungspräsidium Stuttgart
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Les premiers humains modernes sont arrivés en Europe il y a 43 000 ans, pendant la dernière période glaciaire. L’un de leurs lieux d’établissement fut le Jura souabe, dans le sud de l’Allemagne. Là, les peuples anciens vécurent dans et parmi une série de grottes qui sont maintenant des sites archéologiques. Fouillées depuis les années 1860 jusqu’à nos jours, ces six grottes ont révélé une présence humaine sur une longue période, y compris à la fois d’humains anatomiquement modernes et de néandertaliens avant cela. Le cœur de ce bien est constitué des grottes contenant des couches aurignaciennes vieilles de 43 000 à 33 000 ans. Parmi les éléments découverts dans ces sites, on dénombre des figurines sculptées, des instruments de musique et des objets de parure personnelle. Les figurines représentent des espèces animales qui vivaient dans cet environnement de la période glaciaire – lions des cavernes, mammouths, oiseaux, chevaux, bovidés et poissons. D’autres figurines représentent des créatures mi-animales, mi-humaines et il existe une statuette de femme.

Les grottes et l’art de la période glaciaire dans le Jura souabe représentent une concentration unique de sites archéologiques témoignant d’un art figuratif parmi les plus anciens et d’instruments de musique les plus anciens au monde. Ces sites, avec les objets fabriqués et le paysage environnant, composent un ensemble culturel ancien exceptionnel qui contribue à éclairer les origines du développement artistique humain. La longue et très fructueuse tradition de recherche dans ces sites a eu une influence importante sur la compréhension du paléolithique supérieur en Europe.

Critère (iii) : Les grottes et l’art de la période glaciaire dans le Jura souabe apportent un témoignage exceptionnel sur la culture des premiers humains modernes qui se sont installés en Europe. Des aspects exceptionnels de cette culture ont été préservés dans ces grottes sous la forme de figurines sculptées, d’objets de parure personnelle et d’instruments de musique. Ces objets d’art sont parmi les plus anciens découverts au monde et les instruments de musique sont les plus anciens découverts à ce jour.

Intégrité

Le bien comprend les six grottes de la région dont les gisements aurignaciens importants ont été fouillés, y compris les quatre grottes qui comprennent des objets d’art figuratif et des instruments de musique, ainsi que leur environnement paysager. Tous les éléments nécessaires à l’expression des valeurs du bien sont compris au sein des délimitations du bien. Le bien prend suffisamment en considération l’environnement des grottes s’agissant de la topographie et de la végétation des vallées de la Lone et de l’Ach, y compris les falaises calcaires, le fond des vallées et les plateaux adjacents.

Authenticité

L’authenticité du bien s’appuie sur la présence de strates de gisements géologiques dans les grottes, lesquelles ont permis la protection des couches archéologiques jusqu’à leur fouille, et sur le relief dans lequel ces grottes sont situées. Des recherches archéologiques systématiques ont été menées dans ces sites pendant plus d’un siècle, et la documentation est en cours. Les découvertes archéologiques issues de ces fouilles sous-tendent l’authenticité du bien. Plusieurs grottes contiennent des gisements non fouillés et d’autres grottes, situées au sein du bien, n’ont pas encore été étudiées, ce qui fournit la base pour de futures recherches.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

La loi sur la protection du patrimoine culturel du Bade-Wurtemberg (1972) est la principale disposition légale garantissant la protection du bien. Le bien est administré par le ministère des Affaires économiques, du travail et du logement du Bade-Wurtenberg (anciennement ministère des Finances et de l’Économie) et d’autres services étatiques, régionaux et municipaux. Un gestionnaire dédié a été nommé pour superviser le bien. Un plan de gestion avec un système de suivi est en place. Les activités du plan embrassent les domaines de la coordination, de la crédibilité, de la conservation, du renforcement des compétences, de la coopération, de la communication et des communautés. Les gestionnaires du bien devraient continuer à assurer et maintenir un équilibre entre les connaissances issues des fouilles et la conservation des gisements archéologiques. Une base de données de documentation devrait être développée pour inclure les données sur les grottes, les découvertes et toutes les fouilles qui ont eu lieu.