English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

36 COM 7A.2

Parc national de la Comoé (Côte d'Ivoire) (N 227)

Le Comité du patrimoine mondial, 

1. Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7A,

2. Rappelant la décision 35 COM 7A.2, adoptée lors de sa 35e session (UNESCO, 2011),

3. Note avec satisfaction la normalisation de la situation sociopolitique du pays et la restauration de l’autorité de l’Etat sur le bien rapporté par l’Etat partie ;

4. Réitère sa vive inquiétude que la valeur universelle exceptionnelle du bien semble gravement compromise et considère qu’un recensement des populations des espèces clefs et des indices de braconnage et autres menaces comme la divagation de bétail et l’empiètement agricole est nécessaire afin d’évaluer l’état de la Valeur universelle exceptionnelle du bien ;

5. Demande à l’Etat partie, avec l’appui de l’UICN, d’élaborer un projet de réhabilitation du bien pour une durée de trois ans avec des objectifs clairs et réalistes et encourage l’Etat partie à mobiliser les fonds nécessaires pour sa mise en œuvre;

6. Lance un appel à la communauté internationale et aux bailleurs de fonds pour appuyer la mise en œuvre du projet de réhabilitation demandé ;

7. Prie instamment l’Etat partie de renforcer ces efforts pour mettre en œuvre les mesures correctives, et notamment le renforcement de la surveillance pour endiguer le braconnage ainsi que l’évacuation du bétail et des empiètements agricoles du bien, afin de rétablir la faune et la flore à l’intérieur du bien ;

8. Demande également à l’Etat partie d’inviter une mission UICN pour évaluer l’état de conservation du bien et l’état de la Valeur universelle exceptionnelle, actualiser les mesures correctives qui seront à la base du projet de réhabilitation et de développer une proposition d’Etat de conservation souhaité en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril ;

9. Réitère sa demande à l'État partie de confirmer officiellement qu'aucune licence d'exploration minière couvrant le bien n'a été concédée ;

10. Demande en outre à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2013, un rapport détaillé sur l'état de conservation du bien, sur les résultats de l’inventaire de mars 2012, sur la mise en œuvre des mesures correctives révisées, et sur la question minière pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013 ;

11.  Décide de maintenir le Parc national de la Comoé (Côte d’Ivoire) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Thèmes : Conservation, Assistance internationale, Rapports, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Côte d'Ivoire
Session : 36COM