jump to the content

Décisions du Comité

35 COM 7B.37

Ibiza, biodiversité et culture (Espagne) (C/N 417rev)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7B,

2. Rappelant la décision 34 COM 7B.41, adoptée à sa 34e session (Brasilia, 2010),

3. Prend note des progrès accomplis par l'Etat partie dans la mise en œuvre des mesures correctives de la mission de suivi de 2009 en matière de gestion, de gestion des visiteurs et de présentation du site, et des efforts entrepris pour suivre et atténuer les impacts négatifs de l'extension du port sur le bien;

4. Prend également note des efforts entrepris pour renforcer le suivi des vestiges archéologiques et le sauvetage de ce qui semble être une épave de bateau et des éléments liés à celle-ci;

5. Prie instamment l'Etat partie de suivre la qualité des matériaux dragués tout au long des phases de l'extension du port, et de faire procéder à des tests sur l'éventuelle présence de polluants organiques;

6. Prie aussi instamment l'Etat partie d'informer immédiatement le Centre du patrimoine mondial de tout impact inattendu ou négatif survenu au cours des travaux d'extension portuaire, et demande à l'Etat partie de maintenir les actions appropriées d'atténuation et le suivi pendant et après les travaux du port afin d'éviter tout impact négatif sur la valeur universelle exceptionnelle du bien;

7. Prend note également de la présence d'un grand nombre de bateaux de plaisance qui continuent de causer des impacts directs et cumulés sur les prairies de posidonies présentes sur le territoire du bien et aux alentours, et encourage instamment l'Etat partie à créer et à mettre en place un mécanisme efficace de contrôle afin d'atténuer les impacts des bateaux de plaisance sur la valeur universelle exceptionnelle du bien, basé sur une évaluation précise de sa capacité;

8. Encourage instamment par ailleurs l'Etat partie à moderniser et améliorer les équipements de traitement des eaux usées d'Ibiza et de Platja d'en Bossa afin d'éliminer le déversement d'eaux usées insuffisamment traitées dans la mer;

9. Accueille avec satisfaction la volonté de l'Etat partie d'envisager une possible future extension du bien, et encourage l'Etat partie à envisager d'inclure le Parc national de l'archipel Cabrera dans cette extension en plus des zones identifiées par la mission de suivi réactif de 2009;

10. Réitère sa demande auprès de l'Etat partie afin que soit créé et mis en place un système de suivi intégré des valeurs naturelles du bien afin de suivre les  menaces à sa valeur universelle exceptionnelle, faisant état entre autres des espèces invasives et du déversement d'eaux usées insuffisamment traitées;

11. Demande également à l'Etat partie, conformément au paragraphe 172 des Orientations, de fournir toute information détaillée sur les projets d'équipements ou de structures (comme le futur terminal de ferries) susceptibles d'avoir des impacts négatifs sur la valeur universelle exceptionnelle du bien;

12. Demande en outre à l'Etat partie de remettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2015, un rapport sur l'état de conservation du bien, y compris l'état de conservation actualisé des prairies de posidonies depuis son inscription, ainsi qu'une copie du plan de gestion après sa finalisation, pour examen par les Organisations consultatives.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-11/35.COM/7B
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Espagne
Session : 35COM