jump to the content

Décisions du Comité

32 COM 7B.3

Réserve de gibier de Selous (République Unie de Tanzanie) (N 199)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7B.Add,

2. Rappelant la décision 31 COM 7B.3, adoptée à sa 31e session (Christchurch, 2007),

3. Exprime ses plus sincères condoléances à la famille du fonctionnaire de la réserve de gibier qui a récemment été tué ;

4. Regrette que l'État partie n'ait pas soumis de rapport sur l'état de conservation du bien et sur la mise en oeuvre des recommandations de la mission de 2007 ;

5. Exprime sa plus vive inquiétude quant aux rapports reçus par le Centre du patrimoine mondial et l'UICN sur des activités de prospection d'uranium à l'intérieur du bien et dans le couloir de migration ; et réitère sa position selon laquelle l'exploitation minière est incompatible avec le statut de patrimoine mondial du bien ;

6. Prie instamment l'État partie de faire arrêter toute prospection ou autre développement minier dans le périmètre du bien et demande aux détenteurs de licence d'exploitation minière ou d'exploration couvrant le bien de respecter les normes internationales concernant l'exploitation minière dans le périmètre des biens du patrimoine mondial, comme le précise la Déclaration du Conseil international des mines et métaux sur l'exploitation minière et les aires protégées (2003) et de ne pas exercer d'activités minières au sein des biens du patrimoine mondial ;

7. Note avec inquiétude d'autres développements potentiels au sein de ou dans le voisinage du bien susceptibles d'affecter sa valeur universelle exceptionnelle et son intégrité, notamment les aménagements envisagés de barrages et la rénovation proposée de la route Tunduru-Songea et prie également l'État partie de soumettre des informations au Centre du patrimoine mondial sur le statut de ces projets et leurs impacts potentiels sur le bien, conformément au paragraphe 172 des Orientations ;

8. Prie par ailleurs l'État partie de mettre en oeuvre les recommandations de la mission de suivi de 2007 ;

9. Demande à l'État partie, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et l'UICN, d'élaborer un projet de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle, incluant les conditions d'intégrité, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session en 2009 ;

10. Demande également à l'État partie d'inviter une mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial / IUCN sur le bien comme envisagée dans la décision 31 COM 7B.3, prévue lors de la saison sèche 2008/2009, afin d'évaluer l'état de conservation du bien, notamment l'efficacité de sa gestion et l'impact des activités de chasse sur la valeur universelle exceptionnelle et l'intégrité du bien ;

11. Demande en outre à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, un rapport détaillé sur l'état de conservation du bien, incluant le statut des populations animales, l'importance de la chasse et du braconnage, le statut des projets de développement et d'exploitation minière en cours et envisagés ainsi que leurs impacts potentiels sur le bien et sur les progrès accomplis dans la mise en oeuvre des recommandations de la mission de suivi de 2007, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session, en 2009.