jump to the content

Décisions du Comité

32 COM 8B.27

Examen des propositions d’inscription de biens naturels, mixtes et culturels sur la liste du Patrimoine Mondial - Domaine du chef Roi Mata (VANUATU)

Le Comité du Patrimoine Mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-08/32COM/8B et WHC-08/32COM/INF.8B1,

2.  Inscrit le Domaine du chef Roi Mata, Vanuatu, sur la Liste du patrimoine mondial en tant que paysage culturel évolutif sur la base des critères (iii), (v) et (vi) ;

3. Adopte la Déclaration de valeur universelle exceptionnelle suivante :

Le paysage culturel évolutif du Domaine du chef Roi Mata, Vanuatu, a une valeur universelle exceptionnelle en tant qu'exemple remarquable de paysage représentatif des systèmes de chefferie du Pacifique. Cela se traduit par l'interaction des habitants avec leur milieu au fil du temps dans le respect des vestiges matériels associés au Roi Mata tout en étant marqué par l'héritage spirituel et moral de ses réformes sociales. Le paysage illustre les systèmes évolutifs de chefferie du Pacifique et le respect de cette autorité à travers les interdits du tabu en usage concernant la résidence et la sépulture du Roi Mata, observés depuis plus de 400 ans et qui ont forgé le paysage local et les pratiques sociales. Le paysage immortalise les hauts faits du Roi Mata qui représente encore pour beaucoup d'habitants du Vanuatu contemporain une source de pouvoir et d'inspiration.

Critère (iii) : Le Domaine du chef Roi Mata est un ensemble continu de paysages culturels reflétant comment les chefs tirent leur autorité de leurs prédécesseurs et, en particulier, comment les interdictions tabu de l'utilisation de la demeure et du site funéraire du Roi Mata sont respectées depuis 400 ans et continuent de structurer le paysage et les pratiques sociales locales.

Critère (v) : Le Domaine du chef Roi Mata est un exemple remarquable de paysage représentatif du système de chefferie du Pacifique, notamment dans les interactions des hommes avec leur environnement au fil du temps, dans le respect des vestiges tangibles des trois sites majeurs associés au Roi Mata et dans le respect de l'héritage spirituel et moral de ses réformes sociales.

Critère (vi) : Pour de nombreux habitants du Vanuatu contemporain, le chef Roi Mata demeure un emblème du pouvoir présent dans le paysage et respecté dans la vie quotidienne.

L'authenticité du Domaine du chef Roi Mata réside dans l'association durable du paysage aux traditions orales du Roi Mata, la continuité des systèmes de chefferie et le respect coutumier des vestiges tangibles de sa vie présents dans les interdictions tabu permanentes concernant ces lieux.

La protection juridique des aires proposées pour inscription et leurs zones tampons sont adéquates. Le système de gestion d'ensemble du bien est adéquat, impliquant à la fois la gestion traditionnelle à travers le système de chefferie et les interdits du tabu et la législation gouvernementale de protection du site. Le système de gestion engage la communauté locale et les services de l'administration publique. L'intégrité du site est ainsi maintenue.

4. Recommande que l'État partie envisage d'étendre la zone tampon afin d'inclure toutes les vues depuis l'île d'Artok, y compris la crête et la péninsule près de Tukutuku ;

5. Demande à l'État partie d'identifier des ressources adéquates pour la mise en œuvre des plans de gestion et de tourisme.