jump to the content

Décisions du Comité

30 COM 8B.22

Propositions d'inscription de biens naturels sur la Liste du patrimoine mondial (Sanctuaires du grand panda du Sichuan)

Décision 30 COM 8B.22

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-06/30.COM/8B et WHC-06/30.COM/INF.8B.2,

2. Décide d'inscrire le Sanctuaire du grand panda du Sichuan - Wolong, Mont Siguniang et Montagnes de Jiajin, Chine, sur la base du critère (iv) :


Critère (iv) : le Sanctuaire du grand panda du Sichuan comprend plus de 30 % de lapopulation mondiale du grand panda et constitue la zone contiguë d'habitat du pandala plus grande et la plus importante au monde. C'est la source la plus importante de grands pandas pour l'établissement de populations de l'espèce en captivité. Le bien proposé est aussi, du point de vue botanique, l'un des sites les plus riches de toutes les régions tempérées du monde et même de toutes les régions en dehors des forêts tropicales ombrophiles. La valeur exceptionnelle est renforcée encore par les vastes dimensions du bien proposé et le fait qu'il protège une grande variété de formes topographiques et géologiques ainsi que d'espèces animales et végétales. Le bien proposé a une valeur exceptionnelle pour la conservation de la biodiversité et peut démontrer comment la gestion des écosystèmes peut fonctionner par-delà les limites des aires protégées nationales et provinciales.

3. Demande à l'État partie de :

a) Veiller à ce que le « Comité de gestion du patrimoine mondial du Sichuan » jouisse de pouvoirs, de ressources et d'autorité suffisants pour pouvoir gérer efficacement le bien, notamment en ce qui concerne l'évaluation et l'approbation de tout grand projet de développement qui pourrait avoir des incidences sur les valeurs naturelles du bien proposé ;

b) Réviser l'infrastructure existante dans le bien, dans le but de mieux contrôler les impacts et, dans la mesure du possible, d'éliminer les infrastructures et de

permettre la restauration de l'habitat avec des espèces indigènes ;

c) Examiner les possibilités d'ajouter, à l'avenir, des régions d'importante valeur pour la conservation de la nature en donnant la priorité aux régions qui sont particulièrement importantes pour l'habitat du panda et qui sont proches, mais en dehors, du bien. Il serait bon d'examiner également des options d'établissement de corridors de conservation reliant le bien avec d'autres zones qui conviennent à l'habitat du panda ;

d) Augmenter progressivement les effectifs du personnel et les ressources dans toutes les réserves du bien dans le but de garantir que le niveau des effectifs et de la gestion de toutes les zones du bien soit équivalent, d'ici 10 ans, à celui de la Réserve naturelle de Wolong ;

e) En ce qui concerne les barrages existants et proposés, de veiller à :

   (i) Exercer un suivi rigoureux de l'impact du barrage de Yaoji et de la réinstallation associée des populations sur les valeurs du bien ;

   (ii) Appliquer des mesures efficaces à Yaoji afin d'atténuer les impacts associés à la construction du barrage, à la retenue et à la réinstallation du village ; mettre en oeuvre, de manière prioritaire, des mesures pour encourager l'établissement d'habitat du panda ;

   (iii) N'autoriser la construction d'aucun autre barrage dans le bien ;

f) En ce qui concerne le Plan de développement du tourisme de Wolong, de confier à des experts indépendants la réalisation d'une évaluation du plan existant, sous la direction du Bureau de gestion du patrimoine mondial, afin de déterminer les impacts des projets sur les valeurs du bien proposé et de recommander les modifications nécessaires. Le Bureau du patrimoine mondial devrait aussi établir des directives sur le développement du tourisme, évaluer les propositions et préparer des recommandations pour atténuer les impacts de tout grand projet de développement du tourisme qui pourrait affecter les valeurs du bien ;

g) Résoudre tout autre problème de gestion mentionné dans le présent rapport d'évaluation, y compris en ce qui concerne les populations locales, la recherche scientifique et l'éducation ;

h) Envisager de changer le nom du bien proposé pour adopter celui de « Sanctuaires du grand panda du Sichuan » à la place du nom proposé de « Sanctuaire du grand panda du Sichuan : Wolong, mont Siguniang et montagnes de Jiajin » ;

4. Encourage l'État partie à inviter une mission dans le bien, dans trois ans, afin d'évaluer l'application des recommandations ci-dessus et d'autres recommandations proposées dans le rapport d'évaluation de l'UICN ;

5. Félicite l'État partie pour le processus de consultation et de recherche scientifique qui a présidé à la préparation du dossier de proposition d'inscription de ce bien et pour avoir traité efficacement les recommandations de l'UICN en vue d'améliorer la conservation et la gestion du bien.

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Chine
Session : 30COM