English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

35 COM 12C

Réflexion concernant le processus en amont

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/12C,

2. Rappelant la décision 32 COM 10 adoptée à sa 32e session (Québec, 2008), la décision 33 COM 14A.2 adoptée à sa 33e session (Séville, 2009), la décision 34COM12 adoptée à sa 34e session (Brasilia, 2010) et la Résolution 17 GA 9 adoptée à la 17e Assemblée générale des États parties (UNESCO, 2009),

3. Prenant en considération les conclusions et recommandations de l'évaluation de la Stratégie globale pour une Liste du patrimoine mondial représentative, équilibrée et crédible (Rapport final de l'audit de la Stratégie globale et de l'Initiative du PACTe, document WHC-11/35.COM/INF.9A),

4. Accueille favorablement toutes les actions entreprises pour améliorer les processus et pratiques antérieurs à l'examen par le Comité du patrimoine mondial d'une proposition d'inscription (les «processus en amont»), et exprime sa satisfaction aux États parties pour leur collaboration à la sélection des projets pilotes proposés, ainsi qu'aux Organisations consultatives et au Centre du patrimoine mondial qui ont préparé les études de faisabilité;

5. Prend note des projets pilotes qui ont été sélectionnés pour mettre en œuvre cette démarche expérimentale, et demande aux États parties concernés de désigner des points focaux à cette fin;

6. Demande aux États parties concernés de coopérer totalement, en fournissant un soutien technique et un capital d'amorçage pour mettre en œuvre les actions requises, les encourage à rechercher l'assistance du Fonds du patrimoine mondial, si nécessaire, et fait appel aux États parties et à la communauté internationale pour fournir un soutien technique et financier afin d'aider les États parties concernés dans la mise en œuvre de leurs projets pilotes;

7. Décide que la priorité doit être accordée aux demandes d'assistance préparatoire soumises par les États parties concernés qui n'ont pas les moyens financiers nécessaires;

8. Invite la Directrice générale à utiliser les fonds extrabudgétaires disponibles pour financer les processus en amontet à rechercher de nouveaux fonds extrabudgétaires à cette fin;

9. Demande également aux États parties dont le patrimoine est déjà bien représenté sur la Liste du patrimoine mondial d'envisager d'associer chacune de leurs propositions d'inscription à une proposition d'inscription d'un État partie dont le patrimoine n'est pas représenté ou est sous-représenté, comme prévu au paragraphe 59c des Orientations, dans le cadre de la Stratégie globale;

10. Demande en outre aux Organisations consultatives de travailler avec les États parties concernés en vue de replacer le processus en amont dans le contexte plus large du renforcement des capacités nationales, et, dans la mesure du possible, de relier ce travail au développement des stratégies de renforcement des capacités nationales prévues dans le cadre de la Stratégie de renforcement des capacités pour le patrimoine mondial;

11. Demande par ailleurs aux Organisations consultatives et au Centre du patrimoine mondial de rendre compte de l'avancement de la mise en œuvre des projets pilotes, pour étude par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session en 2012.

Thèmes : Credibilité de la Liste du patrimoine mondial, Convention du patrimoine mondial
Session : 35COM