jump to the content

Décisions du Comité

35 COM 7A.15

Réseau de réserves du récif de la barrière du Belize (Belize) (N 764)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7A,

2. Rappelant la décision 34 COM 7A.13, adoptée à sa 34e session (Brasilia, 2010),

3. Accueille avec satisfaction les efforts de l'État partie pour mettre en place une série systématique d'instruments destinés à offrir un cadre juridique, réglementaire et de planification intégré permettant de répondre aux préoccupations de conservation, et le prie instamment de mener à bien ce processus dès que possible ;

4. Reconnaît la décision de l'État partie de ne pas immédiatement délivrer de nouvelle concession d'exploration pétrolière sur la zone abandonnée par Overseas Petroleum Investment Corporation (OPIC), réitère sa position quant à l'incompatibilité de l'exploration et extraction d'hydrocarbures avec le statut de patrimoine mondial, et prie aussi instamment l'État partie de clarifier et libérer de toute équivoque son engagement vis-à-vis de l'abandon des concessions d'exploration pétrolière accordées au sein des limites du bien, susceptibles d'affecter de manière grave et irréversible sa valeur universelle exceptionnelle, en cas d'activation ;

5. Prend note des efforts de l'État pour augmenter sa superficie marine nationale de zone interdite de pêche, et prie en outre instamment l'État partie d'évaluer l'aptitude de la superficie de zone interdite de pêche du bien à assurer de manière efficace protection et alimentation aux espèces de poissons à nageoires ;

6. Demande à l'État partie de clarifier le statut du complexe Yum Balisi et de cesser tout projet jusqu'à ce que son étude d'impact environnemental ait été examinée par le Comité du patrimoine mondial ;

7. Réitère sa demande à l'État partie de finaliser, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et l'UICN, le projet de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle pour le bien et le projet d'État de conservation souhaité en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session en 2012 ;

8. Demande également à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2012, un rapport sur l'état de conservation du bien, y compris sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des mesures correctives et dans l'abandon des concessions d'exploration pétrolière au sein du bien, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session en 2012 ;

9. Décide de maintenir le Réseau de réserves du récif de la barrière du Belize (Belize) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-11/35.COM/7A
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Etats Parties : Belize
Session : 35COM