English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

34 COM 7B.42

Sanctuaire historique du Machu Picchu (Pérou) (C/N 274)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-10/34.COM/7B.Add,

2. Rappelant la décision 33 COM 7B.42, adoptée à sa 33e session (Séville, 2009),

3. Exprime sa vive préoccupation quant aux dégâts considérables causés au bien par les récentes inondations et glissements de terrain qui ont affecté tant le tissu du bien que l'accès à celui-ci, et, estime que l'absence de mesures de réglementation appropriées et de plan de réponse aux catastrophes semble avoir exacerbé leur impact ;

4. Prie instamment l'Etat partie d'améliorer la mise en place des actions demandées lors de sa 33e session (Séville, 2009) et recommandées par la mission de suivi renforcé, en particulier :

a) Définir et mettre en application des dispositions à inclure dans une version révisée du plan de gestion, élaborée suite à un principe participatif, destinées à répondre aux menaces liées à l'absence d'un accès réglementé au bien, absence d'un plan utilisation publique et une planification urbaine inappropriée,

b) Poursuivre l'élaboration d'un plan de réduction des risques et de sauvetage du bien en cas de catastrophe afin qu'y soit incluses de toute urgence des procédures précises et lisibles d'information des visiteurs et des résidents sur les risques réels et potentiels ainsi que des stratégies visant à atténuer les conséquences des catastrophes,

c) Entreprendre une évaluation de l'efficacité de la gestion et intégrer ses résultats dans une révision du plan de gestion et dans des programmes de renforcement des capacités,

d) Élaborer et mettre en place des mesures réglementaires pour l'accès ouest du sanctuaire et finaliser le plan d'usage public,

e) Mettre en place des stratégies visant à renforcer les mécanismes de prise de décision et de gouvernance du bien ;

5. Note que les questions en suspend ainsi que les nouvelles conditions liées aux risques naturels constituent un danger pour les attributs qui soutiennent la valeur universelle exceptionnelle et l'intégrité du bien, et note également que l'Etat partie demande l'application du mécanisme de suivi renforcé ;

6. Recommande que l'Etat partie, au vu des principales menaces naturelles et structurelles auxquelles le bien fait face, mette en place un Comité d'aide internationale destiné à fournir des détails techniques et à aider l'Etat partie à affirmer sa volonté politique et à garantir les ressources nécessaires à la résolution des problèmes de gouvernance et de financement durable, à guider l'implication efficace des intervenants, à solliciter une aide pour la mise en œuvre du Plan d'action de 2009 et à résoudre les problèmes de gestion accumulés et non résolus ;

7. Demande également à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2011, un rapport sur l'Etat de conservation du bien et sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des recommandations ci-dessus évoquées, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session en 2011, afin de considérer, en l'absence de progrès substantiel, l'inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-10/34.COM/7B.Add
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Pérou
Session : 34COM