jump to the content

Décisions du Comité

CONF 203 VII.C.2.40/41

SOC : Pétra (Jordanie)

VII.41 Pétra (Jordanie)

Le Secrétariat a rappelé que lors de sa dix-huitième session, le Comité avait été informé des différentes menaces (constructions d'hôtels à proximité du site, insuffisance des systèmes d'évacuation des eaux usées, développement urbain incontrôlé, prolifération des commerces ...) pesant sur la préservation de l'intégrité du site.

Il a informé le Comité que, par courrier en date du 13 mars, la Délégation permanente de la Jordanie avait adressé au Centre une proposition d'extension du site sous le nom de Parc naturel et archéologique de Pétra qui fut par la suite retirée jusqu'à ce que le dossier soit pleinement complété, et que par une lettre en date du 18 mars, le ministre du Tourisme et des Antiquités avait annoncé qu'un certain nombre de mesures prises ont été prises pour améliorer la protection du site limitation du nombre quotidien de touristes et de chevaux, aménagement de facilités sanitaires, regroupement des échoppes, recrutement d'une équipe pour le nettoiement, création d'un centre pour la conservation de la pierre et d'une équipe pour l'étude de l'érosion des roches, amélioration de certains sites par une signalétique et des chemins, mise en place d'un Bureau spécial au ministère pour suivre ces différents projets.

Lors d'une réunion de travail tenue· le 14 septembre chez le ministre des Antiquités et du Tourisme, le directeur du Bureau de l'UNESCO à Amman a été informé que les autorités jordaniennes étaient également très conscientes des problèmes soulevés par l'emplacement des nouveaux hôtels et que la délivrance de nouveaux permis de construire avait été gelée. Le ministre avait souligné l'importance d'établir un plan d'occupation des sols et une réglementation pour les constructions à Wadi Musa, qui seront préparés avec l'aide de la Banque mondiale.

Si plusieurs des recommandations à court terme du Plan de gestion ont déjà été mises en application, les recommandations à long terme doivent faire l'objet de nouvelles études. Un Conseil de planification pour la région de Pétra a été établi, présidé par le ministre des Antiquités et du Tourisme, et est responsable pour toutes les actions dans la région, y compris pour Pétra. Un comité technique a été établi pour le plan d'occupation des sols et constitue le premier pas vers la création d'une autorité indépendante pour le site.

Le Comité a remercié très vivement les autorités jordaniennes, et en particulier le ministre des Antiquités et du Tourisme, pour l'ensemble de leurs efforts et les mesures déjà prises pour assurer une préservation· à long terme de Pétra. Il leur a fait part de son plein accord sur l'importance de mettre en place au plus vite un plan d'occupation des sols et des règlements de construction pour éviter la prolifération d'hôtels et de bâtiments, ainsi qu'une autorité de protection et de gestion indépendante locale pourvue des pouvoirs nécessaires. Il les a invitées à continuer à consacrer leurs efforts à la poursuite de la mise en œuvre du Plan de gestion de Pétra préparé avec l'aide des experts de l'UNESCO, et de l'extension du site du patrimoine mondial, avec les moyens appropriés pour en assurer la préservation. Il les a invitées à le tenir informé pour le mois d'avril, par l'intermédiaire de son secrétariat, des progrès accomplis.

 

Thèmes : Conservation
Etats Parties : Jordanie
Biens : Petra
Session : 19COM