English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

30 COM 7A.6

Parc national de Kahuzi-Biega (République démocratique du Congo) (N 137)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-06/30.COM/7A,

2. Rappelant la décision 29 COM 7A.4, adoptée lors de sa 29esession (Durban, 2005),

3. Félicite l'État partie et en particulier l'autorité du parc ICCN et ses partenaires de conservation pour les efforts réalisés afin d'améliorer l'état de conservation du bien et pour la présentation d'un rapport sur l'état de conservation du bien;

4. Prie instamment l'État partie de mettre en œuvre immédiatement les recommandations de la mission UNESCO de suivi qui pourraient constituer d'éventuels repères afin de sauvegarder la valeur universelle exceptionnelle et l'intégrité du bien et dans l'intérêt de la conservation:

a) L'armée congolaise (FARDC), en consultation avec l'autorité du parc ICCN, doit mettre au point une stratégie pour évacuer tous les groupes armés du bien, en particulier les rebelles appartenant au FDLR (Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda) et la mettre ce plan en œuvre en coopération avec la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC). La stratégie devra aussi prendre en compte la fermeture de toutes les opérations minières illégales à l'intérieur du bien. La stratégie doit éviter de pousser, comme c'est actuellement le cas, les rebelles du FDLR à l'intérieur du parc où ils pratiquent l'extraction minière et le braconnage;

b) Renforcer substantiellement la présence des gardes du parc ICCN dans la zone de terres basses du parc avec l'assistance du FARDC;

c) Récupérer, dès que la situation sécuritaire le permettra, les fermes situées à l'intérieur du parc sur la base des résultats du comité provincial2001 ("Commission des Etatiques Provinciaux concernés par le Conflit foncier du PNKB"), en notant que la matérialisation des limites du parc dans le couloir de grande importance écologique qui sépare les secteurs de terres basses et de montagnes reste une priorité;

d) Renforcer la coopération entre l'ICCN et ses partenaires par le développement d'un plan conjoint pour toutes les interventions dans le parc, avec des responsabilités et des repères très clairs;

e) Conduire, dès que la situation sécuritaire le permettra, une étude des espèces les plus importantes présentes dans la partie de terres basses du parc, en particulier les gorilles et autres primates ;

f) Renforcer l'application de la loi dans le bien, afin d'agrandir graduellement la partie du parc couverte par les patrouilles des gardes en coopération avec la MONUC et l'armée. En même temps, il importe de dynamiser le personnel du parc et d'améliorer son efficacité par une formation spécialisée;

g) Créer un fonds en dépôt pour la réhabilitation des biens du patrimoine mondial de la RDC, auquel le gouvernement de la RDC s'est engagé à apporter une contribution lors de la conférence organisée par l'UNESCO en 2004 sur le patrimoine en péril en RDC;

5. Demande au Directeur général de prier la MONUC de poursuivre et de renforcer sa coopération avec l'ICCN et ses partenaires pour la conservation du bien;

6. Fait appel aux donateurs internationaux pour soutenir les efforts de l'État partie afin de réhabiliter le bien;

7. Demande à l'État partie de fournir pour le 1février2007 au Centre du patrimoine mondial un rapport à jour sur l'état de conservation du bien et les progrès de la mise en œuvre des recommandations de la mission UNESCO de suivi, qui sera examiné par le Comité lors de sa 31esession en 2007;

8. Décide de maintenir le parc national de Kahuzi-Biega (République démocratique du Congo) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-06/30.COM/7A
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril
Point focal : AFR
Session : 30COM