Le Directeur généra a inauguré, le 6 octobre, l'exposition « Les sites du patrimoine de Croatie ». Cette manifestation s'est déroulée en présence du ministre adjoint de la culture, M. Kresimir Filipec, de l'Ambassadeur, délégué permanent de Croatie auprès de l'UNESCO, M. Ritz, ainsi que des Maires de Dubrovnik, Split et Togir, du Maire-adjoint de Porec et du directeur du parc national « Plitvicka Jezera ».

Cette exposition de photos est organisée à l'occasion du 25 e anniversaire de l'inscription sur la Liste du patrimoine mondial de la vieille ville de Dubrovnik, du centre historique de Split et du parc Plitvicka Jezera. Des photos de sites croates inscrits ultérieurement sur la Liste sont également présentés.

M. Matsuura s'est réjoui d'accueillir à l'UNESCO cette importante délégation de Croatie et en particulier Mme Dubravka Suica, Maire de Dubrovnik, qu'il avait déjà eu l'occasion de rencontrer lors de la visite officielle qu'il a effectuée en Croatie, en juin 2002. La vieille ville de Dubrovnik, surnommée « la perle de l'Adriatique » avait été gravement endommagée lors du conflit armé des années 90. Elle a fait l'objet depuis d'un important programme de restauration, mené en coopération avec l'UNESCO.

Le Directeur général s'est déclaré heureux d'accueillir cette exposition à l'UNESCO qui « offre la possibilité de découvrir la richesse et la diversité du patrimoine naturel et culturel de la république de Croatie, et d'apprécier les efforts continus entrepris par le gouvernement croate afin de préserver ce patrimoine pour les générations futures ».

Au cours de cette cérémonie, M. Matsuura a nommé, le très célèbre acteur croate, Relja Basic, Artiste pour la paix de l'UNESCO. M. Basic rejoint la famille de grands artistes, tels que Miyako Yoshida, Patricia Velasquez, Manu Dibango, Gilberto Gil, Valery Guerguiev, N. Scott Momaday qui ont mis leurs renommée et influence au service de l'Organisation afin de « permettre que le message de paix et compréhension internationale puisse être entendu aux quatre coins du monde ».

« Je suis particulièrement heureux, a déclaré M. Matsuura, que Relja Basic ait accepté de devenir Artiste pour la paix pour la promotion du dialogue interculturel, notamment entre les jeunes de l'Europe du Sud-est, avec une attention particulière portée aux besoins culturels des différentes minorités de cette région. Il est particulièrement qualifié pour tenir ce rôle et se consacrer à la question cruciale de la diversité culturelle, une des plus riches de l'Europe du Sud-est ».