Le Centre du patrimoine mondial a participé à une table ronde sur «Attractivité des territoires: création et régionalisation des valeurs ajoutées» à la première tribune internationale de l'Economie Mauve s'est tenu à Paris, France, 11-13 Octobre 2011 en collaboration avec Carlo Petrini (président-fondateur de Slow Food) et Daniel Maximin (commissaire de l'année française d'Outre-Mer). L'événement a lancé un débat inclusif international sur les approches différentes de l'économie et placer la culture au centre du développement durable, dans les six langues officielles des Nations Unies. Le Forum a été également adressé par Francesco Bandarin, sous-directeur général pour la Culture le 11 octobre 2011.

Les organisateurs ont déclaré que: «l'économie mauve 'est bien plus qu’une innovation terminologique. Son champ, beaucoup plus large que l’économie des produits culturels, vise la dimension culturelle qui s’ouvre à tout bien ou service. L’économie mauve s’inscrit dans une perspective éthique. Elle concourt à l’enrichissement et à la diversification de l’environnement culturel. Cette richesse et cette diversité sont indéniablement un axe de progrès.». (http://www.economie-mauve.org/)