Afin d'impliquer d'avantage la jeunesse dans les décisions politiques et afin de présenter leurs expériences en matière de conservation de la biodiversité, des jeunes venant de sites naturels du patrimoine mondial sont invités de participer au Forum International de la Jeunesse Go4BioDiv. L'événement, tenu en parallèle avec la 10e Conférence des Parties (CdP-10) de la Convention sur la diversité biologique (CBD), qui aura lieu en octobre 2010 à Nagoya, Japon, est organisé par le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, l'Union internationale pour la conservation de la nature UICN, le Secrétariat de la Convention de la biodiversité (SCBD), l'Université de Tsukuba et la Société allemande de corporation technique GTZ. Le titre du forum est "Nos trésors sont en danger - les sites naturels du patrimoine mondial face au changement climatique" se tiendra le 29 octobre 2010 au Mont Fuji et à Nagoya, Japon.

Le forum offre aux jeunes participants la possibilité de réfléchir sur leurs expériences et d'échanger leurs points de vue sur les sites naturels du patrimoine mondial comme 'phares' symboliques et visibles de la conservation de la nature et sur les effets du changement climatique sur ces sites. Lors du premier Forum de la Jeunesse Go4BioDiv qui s'est déroulé en 2008 pendant la CdP-9 à Bonn, en Allemagne, les jeunes ont apportés des contributions créatives et critiques aux délégations et au public en général. A la CdP-10, ils présenteront leurs messages dans une déclaration commune, des événements parallèles, des discussions avec des personnalités politiques et d'autres parties prenantes, et à travers des performances de danse.

Avant la conférence, les participants, venant de sites aussi divers que les Îles Galápagos (Equateur), la Grande Barrière (Australie), le Kilimandjaro (Tanzanie), le Sagarmatha (Népal) et la mer de Wadden (Allemagne) - ont soumis des photos, des mini bandes dessinées et des vidéos qu'ils ont faits sur leurs sites et des entretiens réalisés avec des gardiens des parcs ou des anciens de leurs villages. Ces contributions seront présentées à la CdP-10 à travers une exposition et une brochure. Une participante du Parc national Nahanni au Canada, Jenn Redvers, a déclaré: «  Je suis très fière de l'importance naturelle et culturelle de ce lieu et de notre gestion mise en pratique avec les Dehcho (First Nations). Naha Dehé est une région sacrée pour le peuple du Dene. »

Le concept du patrimoine mondial et les différentes pratiques de gestion ne sont que deux des sujets dont le groupe va débattre. Beaucoup de participants sont déjà confrontés à la disparition d'espèces et aux impacts du changement climatique sur leurs sites : ils vont partager leurs expériences et unir leur voix pour un appel à l'action sur le terrain et à une protection de la biodiversité plus efficace partout dans le monde.

Notre site web et les profiles des participants : www.go4biodiv.org

Pour plus d'information, contacter Nina Treu : n.treu@unesco.org