Un nouveau site internet lancé par Wetlands International, BirdLife International et UNEP World Conservation Monitoring Centre (UNEP-WCMC), révèle d'importantes lacunes en matière de protection des principaux sites utilisés par les oiseaux aquatiques migrateurs en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie centrale. Le nouvel outil 'Critical Site Network (CSN)'  (www.wingsoverwetlands.org/csntool) fournit des informations détaillées sur 294 espèces d'oiseaux aquatiques fréquentant 3020 sites, en réunissant quatre bases de données différentes utilisées pour la préservation des oiseaux aquatiques et des zones humides. Cet outil a été conçu pour rendre les informations facilement accessibles au public. Il identifie également les sites et les populations qui nécessitent une protection au niveau national. Un tiers de ces sites (représentant plus de 1000 sites du réseau) sont totalement dépourvus de protection, mettant en danger l'avenir de  nombreuses espèces d'oiseaux aquatiques.

Ces informations sont désormais disponibles en ligne et vont non seulement aider les efforts en matière de conservation, mais également faciliter la mise en application au niveau national des accords environnementaux internationaux, tels qu'AEWA et la Convention de Ramsar sur les zones humides d'importance internationale.