Le 27 août 2004, le Directeur général de l'UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, et le Président de Nippon Hoso Kyokai (NHK), M. Katsuji Ebisawa, ont participé à la cérémonie de signature publique qui s'est tenue au siège de NHK à Tokyo au Japon, scellant l'accord de leur nouveau partenariat. A travers l'Initiative des images d'archives du patrimoine, la NHK propose de contribuer à la documentation et à la conservation du patrimoine culturel matériel et immatériel, ainsi que du patrimoine naturel afin d'assurer la transmission des connaissances entre les générations et de promouvoir la diversité culturelle.

Lors du premier projet commun relevant du partenariat, la NHK produira de courts documentaires télévisés numériques de haute définition sur le patrimoine. Sur le long terme, ces documentaires devront couvrir tous les sites du patrimoine mondial, ainsi que toutes les expressions culturelles et les aires protégées par la Convention internationale pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (voir flash info 246). Afin de garantir une toute la rigueur scientifique du projet, la NHK établira un Comité consultatif présidé par le Professeur Ikuo Hirayama, Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO, et comprenant des spécialistes japonais renommés du patrimoine ainsi qu'un représentant de l'UNESCO. Les séries seront utilisées par la NHK pour des diffusions diverses et autres opérations audiovisuelles. Leur format numérique en fait à la fois un atout public, et une première contribution précieuse à l'Initiative des images d'archives du patrimoine.

Ce partenariat promotionnel, éducatif et scientifique entre la NHK et l'UNESCO, ainsi que d'autres partenaires qui devraient rejoindre l'Initiative, utilisera le dernier cri des technologies numériques de traitement du son et de l'image pour la production d'images animées de qualité en 3-D et d'images de reconstruction en relation avec le patrimoine. De plus, un système de base de données permettra d'utiliser ces images pour divers projets, tels que des DVD et autres opérations de présentation audiovisuelles, des expositions publiques, de nouveaux types d'expositions utilisant des systèmes de réalité visuelle, et pour la production de répliques de qualité destinées aux expositions et au monde universitaire.

Commentant le partenariat, le Président de la NHK a souligné la participation active de la société, promouvant sa technologie numérique Hi-Vision, qui contribue à sensibiliser un public toujours plus large à la valeur du patrimoine mondial. Il s'est engagé à ce que la NHK mette à l'avenir tout en œuvre pour couvrir toutes les expressions et les aires culturelles, en étroite coopération avec l'UNESCO.

Conscient de la nécessité d'assurer la transmission des connaissances aux générations futures, le Directeur général de l'UNESCO s'est félicité de cette nouvelle initiative conjointe à la lumière de. Il a insisté sur l'importance de promouvoir davantage la conservation du patrimoine culturel tant matériel que immatériel, en espérant que cette nouvelle initiative contribue de manière significative à cet objectif.