Le Sous-Directeur général pour la Culture de l’UNESCO, M.  Ernesto Ottone R., a exprimé sa préoccupation en apprenant qu’un incendie a gravement affecté, le 13 avril au matin, l’église de Milot, à l’intérieur du Parc national historique – Citadelle, Sans Souci, Ramiers, en Haïti, un bien inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial en 1982.
« Nous sommes en contact avec l’Institut de sauvegarde du patrimoine national (ISPAN), qui effectue actuellement une première évaluation des dégâts causés par l’incendie - a dit M. Ottone R. Nous espérons que, malgré les contraintes imposées, en Haïti aussi, par la pandémie du Covid-19, il sera possible d’intervenir d’abord pour analyser avec précision la situation et les besoins, puis pour envisager des solutions en ligne avec la Valeur universelle exceptionnelle de ce site. Nous sommes bien évidemment aux côtés d’Haïti dans ce drame ».

L’église de Milot a servi de chapelle royale du site de Sans-Souci sous le règne d’Henri Christophe au début du XIXe siècle. Elle fait partie des premiers bâtiments construits à l’époque où la République haïtienne a proclamé son indépendance.