L’ambitieux programme de renforcement des capacités pour le patrimoine mondial au Mexique et en Amérique centrale a récemment franchi une nouvelle étape grâce au premier atelier sous-régional qui s’est déroulé du 26 au 28 août dernier. Il a été organisé par le Centre de Catégorie 2 situé à Zacatecas, au Mexique.

Ont assisté à cet atelier des représentants du Costa Rica, du Salvador, du Guatemala, du Honduras, du Mexique, du Nicaragua et du Panama ainsi que des participants des Caraïbes : de Cuba et de la République dominicaine quise sont réunis à Mexico pour échanger leurs expériences et leurs meilleures pratiques pour la conservation et la gestion des 51 sites sous-régionaux du Patrimoine mondial.

Cet atelier de 3 jours portant sur les Concepts fondamentaux de la Convention du Patrimoine mondial était le premier d’une série d’activités de formation prévues dans le programme de travail du C2C pour la période 2019-2020. Au total, 54 spécialistes -y compris les points focaux nationaux, gestionnaires de sites, autorités locales et nationales, chercheurs et autres- ont participé à cet atelier. Les principes fondamentaux ainsi que les processus de la Convention ont été les thèmes abordés, de même que les nominations et les suivis de l’état de conservation ainsi que les systèmes de management et leurs outils.

Des discussions approfondies ont eu lieu portant sur l’étude de cas spécifiques. Elles ont été présentées par des experts locaux et ont permis d’illustrer les réussites et les défis du patrimoine mondial au Mexique et en Amérique centrale.

En tant que centre régional de formation, le Centre de Catégorie 2 de Zacatecas va continuer à organiser d’autres ateliers et conférences au cours des prochaines années, ce qui devrait améliorer la conservation et les pratiques de gestion dans la région.

Le programme de travail actuel est basé sur la stratégie de renforcement des capacités et le suivi du Plan d’action pour le patrimoine mondial au Mexique et en Amérique centrale (PAMAC) 2018-2023.

Entièrement opérationnel depuis 2017, le Centre de Catégorie 2 collabore étroitement avec le Centre du Patrimoine mondial de l’UNESCO ainsi qu’avec d’autres acteurs qui soutiennent le rôle important de formation dans la région.