Le personnel du Centre du patrimoine mondial souhaite exprimer sa profonde tristesse à l'annonce de la disparition du Dr Bradnee Chambers, Secrétaire exécutif de la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS), décédé le 23 janvier 2019 après une courte maladie.

C'est une perte tragique pour la CMS, l’ensemble des conventions relatives à la biodiversité et les Nations Unies. Bradnee est devenu Secrétaire exécutif de la CMS en 2013 et a dirigé la Convention lors des Conférences des Parties à Quito en 2014 (COP11) et à Manille en 2017 (COP12). Sous sa direction, la CMS a progressé pour devenir une Convention plus forte avec une hausse significative du nombre de Parties.

Bradnee a consacré toute sa vie universitaire et professionnelle à faire progresser les questions environnementales. Il était convaincu qu'il fallait s'attaquer aux problèmes environnementaux mondiaux en renforçant le droit international de l'environnement et la gouvernance - conviction qui a guidé son travail tout au long de sa carrière.

Avant de rejoindre la CMS en tant que Secrétaire exécutif, Bradnee a travaillé à la Division de la coopération transnationale de la CNUCED à Genève de 1994 à 1995.

Bradnee restera dans les mémoires comme un leader fort ayant une vision claire, un directeur aimable et joyeux gardant toujours sa porte ouverte à son personnel, et un collègue généreux et chaleureux. Le Centre du patrimoine mondial a travaillé avec Bradnee à travers le Groupe de liaison des Conventions relatives à la biodiversité https://www.cbd.int/blg/ et sur certains sites du patrimoine mondial ayant une importance majeure pour les espèces migratrices.

En ces temps difficiles, nos pensées et nos condoléances vont à sa famille et à ses amis.