jump to the content

Restauration de l'Arco del Paradiso

Dans le sestiere Castello, à l'entrée de la calle del Paradiso, ainsi nommée en raison des lumières qui l'éclairaient les soirs de fêtes, se trouve un élégant arc gothique couronné d'une flèche triangulaire et décorée, côté canal, d'une Vierge de Miséricorde et, côté calle, d'une représentation de la Madone.Du côté du canal, nous retrouvons une Vierge solennelle, avec à ses pieds un seul dévot, entouré des armes FOSCARI.

On a proposé d'y voir une référence à Pellegrina, fille de Michele FOSCARI, et Alvise MOCENIGO, qui se marièrent en 1491. Alvise MOCENIGO, personnage important, possédait justement, grâce aux apports de sa femme, 26 des maisons de la ruelle.

La sculpture daterait donc de la fin du XVème siècle malgré son style, proche des oeuvres du troisième quart du XIVème siècle.

Description des dommages

L'oeuvre était dans un état précaire: l'arc, en pierre d'Istrie, présentait les dégradations propres aux sculptures de pierres exposées en plein air: corrosion, ravinement de la surface, blanchissement diffus, phénomènes de desquamation, de fissures et de fractures ainsi que des croûtes noires d'une épaisseur conséquente, surtout dans les zones non soumises à l'action délavante des pluies.

Les restaurations

1. Les études préalables

Afin d'intervenir de manière adéquate, une première étude clarifia l'état de conservation général de la sculpture et les problèmes d'attache de l'arc aux deux maisons.

2. Les remèdes employés

On nettoya les incrustations de carbone grâce à des solutions saturées de bicarbonate d'ammonium, diluées dans de l'eau déminéralisée, puis appliquées au moyen de compresses de cellulose.

La sculpture entière fut ensuite lavée à l'aide d'eau nébulisée et ainsi débarrassée des dépôts naturels ou issus du nettoyage.

En cas de détachement important de matériau, on consolida les parties concernées par l'injection de résine époxide. On changea les fixations dont les matériaux n'étaient pas appropriés et les attaches dégradées par des nouvelles en acier inoxydable.

L'acier inoxydable fut également utilisé sous forme de tiges pour consolider les parties fragilisées.

Les joints d'attaches furent nettoyés et leurs lacunes comblées avec une pâte à base de sable et de poudre de pierre, liés par de la chaux hydrolique et une solution de Primal AC 33.

Une couche de résine a été appliquée afin de protéger l'ensemble restauré.

Organisation / Secteur / Bureau leader : Rallye San Marco