This page is not fully available in English, it is available in French.

Besançon, Chinon, Lorient, Rennes et Strasbourg accueilleront, du 28 septembre au 5 octobre 2010, des représentants de villes et d'Etats indiens afin d'échanger sur les bonnes pratiques en matière de développement urbain global et durable à partir de la prise en compte des centres historiques.

Ce voyage d'études et de visites, s'inscrit dans la continuité des Premières assises de la coopération décentralisée franco-indienne qui se sont tenues, dans le cadre du Festival de la France en Inde « Bonjour India », à New-Delhi en janvier 2010, à l'initiative du Ministère français des Affaires étrangères et européennes et du Ministère indien du développement urbain et en collaboration avec l'Association Nationale des villes et pays d'art et d'histoire et des villes à secteurs sauvegardés et protégés (ANVPAH & VSSP) et l'Indian Heritage Cities Network  (IHCN).

La mise en place du programme national de renouvellement urbain (JNNURM) par le Gouvernement indien marque l'origine des initiatives en faveur de la sauvegarde des centres historiques en Inde prises par le bureau régional de l'UNESCO de New-Delhi. Développées dans le cadre de la Convention France-UNESCO pour le patrimoine, en partenariat avec le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, elles avaient pour but de renforcer les capacités des autorités et des collectivités municipales dans le processus de décentralisation en Inde.

C'est ainsi que le Réseau des Villes indiennes du patrimoine (Indian Heritage Cities Network - IHCN) inspiré par l'ANVPAH & VSSP, fut officiellement créé sous l'égide du Ministère d développement urbain indien et avec le soutien actif de l'UNESCO, à Jaipur au Rajasthan en septembre 2006. Un premier voyage d'étude de neufs villes indiennes de ce réseau, fut organisé en France en 2008 à Blois, Bordeaux, La Rochelle, Rennes, Paris et dans le Val de Loire.

En cet automne 2010 une trentaine de représentants des villes indiennes et des Etats du Karnataka, du Kerala, du Madhya Pradesh et du Rajasthan, accompagnés de représentants du ministère du Développement urbain indien, viennent discuter avec leurs homologues français. Les échanges porteront sur les réponses apportées aux défis du développement durable à l'échelle des territoires urbains, de la gouvernance locale, des modalités innovantes de gouvernance des territoires, du patrimoine, de la culture et des services essentiels à la population.

Comment concilier croissance démographique, dynamisme économique et développement durable et social dans les territoires urbains ? Quelle implication des citoyens dans les grandes décisions sur l'aménagement et le développement des territoires ? Comment coordonner les décisions relevant des différents niveaux de collectivités : Etat, région, département, ville ? Comment faire du patrimoine un atout pour le développement durable des territoires ? Comment assurer l'accès de tous aux services essentiels avec une qualité optimale au meilleur coût ?

Ces sessions de formations et d'échanges relèvent d'une part de la volonté de la France de développer les coopérations entre les collectivités territoriales françaises et les autorités indiennes. Elles s'inscrivent, d'autre part, dans le Partenariat français pour la ville et les territoires.

Elles visent à une approche globale des territoires urbains inscrivant la planification stratégique dans une recherche de développement économique, d'inclusion sociale et de préservation de l'environnement. Un cycle retour, particulièrement destiné à mettre en oeuvre des travaux de co-expertise en Inde, est également prévu début décembre.

Ces rencontres reçoivent le soutien du Ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) et plus particulièrement de la Délégation pour l'action extérieure des collectivités territoriales, de l'Ambassade de France en Inde et de Cités Unies France. Elles sont organisées par les deux réseaux de villes, l'ANVPAH & VSSP, qui signera à cette occasion une Convention avec le MAEE ainsi que par l'IHCN, en coopération avec le bureau régional de l'UNESCO de New-Delhi et le soutien du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, avec l'appui du Sénat, et des villes françaises qui accueilleront les délégués indiens.

Des partenaires publics comme les Ecoles nationales d'architectures et issus du secteur privé, parmi lesquels, GDF-Suez, l'AREP, le FONJEP et Veolia apporteront également leur soutien à ces sessions.

Association nationale - Echanges internationaux

Association nationale

Ministère des Affaires étrangères et européennes