English Français

Les mégalithes de Djohong

Date of Submission: 02/02/2018
Criteria: (i)(iv)(v)
Category: Cultural
Submitted by:
Ministère des Arts et de la Culture
State, Province or Region:
Adamaoua, Département de Mbere
Coordinates: E 14° 39’ 11’’ ; N 6° 00’ 59’’
Ref.: 6323
Export
Word File Word File
Disclaimer

The Tentative Lists of States Parties are published by the World Heritage Centre at its website and/or in working documents in order to ensure transparency, access to information and to facilitate harmonization of Tentative Lists at regional and thematic levels.

The sole responsibility for the content of each Tentative List lies with the State Party concerned. The publication of the Tentative Lists does not imply the expression of any opinion whatsoever of the World Heritage Committee or of the World Heritage Centre or of the Secretariat of UNESCO concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its boundaries.

Property names are listed in the language in which they have been submitted by the State Party

Description

Les Mégalithes de Djohong sont situés à 80 km de Meiganga dans le Département du Mbéré. « Tazunu » est l’appelation locale de ces mégalithes. Dans le cas présent, il désigne aussi le village où les mégalithes sont situés. Le monument mégalithique est constitué de deux pièces dont l’une reste toujours plantée au sol et l’autre en position renversée et doublée. La première mesure 1,57 m pour un diamètre de 89 cm et le deuxième à une longueur de 2,02 m.

N’ayant pas une connaissance établie de l’origine des mégalithes, les populations locales ont créé un ensemble de mythes autour de ce phénomène. Néanmoins, le lieu est utilisé pour des pratiques religieuses. En outre, la reconstitution de la savane arborée et la présence des tessons de poterie émoussés montrent que la zone a été occupée, abandonnée puis réoccupée par la population actuelle.

Le site est comparable aux mégalithes de Bouar en République Centrafricaine qui se trouvent dans la même région frontalière. D’ou la nécessité d’une concertation entre les deux pays en vue de l’élaboration d’un programme commun de conservation et de mise en valeur.

Justification of Outstanding Universal Value

Critère (i): Les mégalithes de Djohong témoignent des civilisations disparues, étant donné les mythes qui expliquent leur présence.

Critère (iv): Ils représentent un type d’aménagement de paysage par les peuples Gbaya installés des deux côtés de la frontière Cameroun – RCA.

Critère (v): Ils traduisent une organisation sociale particulière du fait des travaux d’implantation et de transport.

Statements of authenticity and/or integrity

Les Mégalithes de Djohong constituent avec ceux de Bouar en RCA un type d’aménagement du territoire. Hormis la pression agro-pastorale, le site ne subit pas de menaces particulières bien que l’une des pierres soit cassée, elle demeure sur le site qui continue de servir de lieu de culte aux populations locales.

           

Comparison with other similar properties

Les Mégalithes de Djohong sont comparables à ceux de Sa’a dans la région du Nord-Ouest et ceux de Wassu en Gambie. Ils peuvent également être comparable ceux situées en Ethiopie, en RCA et au Nigeria.