English Français

Cathédrale de Bamako

Date of Submission: 19/09/2017
Criteria: (ii)(iv)
Category: Cultural
Submitted by:
Délégation permanente du Mali auprès de l'UNESCO
State, Province or Region:
District de Bamako
Ref.: 6273
Export
Word File Word File
Disclaimer

The Tentative Lists of States Parties are published by the World Heritage Centre at its website and/or in working documents in order to ensure transparency, access to information and to facilitate harmonization of Tentative Lists at regional and thematic levels.

The sole responsibility for the content of each Tentative List lies with the State Party concerned. The publication of the Tentative Lists does not imply the expression of any opinion whatsoever of the World Heritage Committee or of the World Heritage Centre or of the Secretariat of UNESCO concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its boundaries.

Property names are listed in the language in which they have been submitted by the State Party

Description

Située au Centre commercial, en Commune III du District de Bamako, en plein cœur de la ville, la Cathédrale de Bamako, comme lieu de culte pour la communauté catholique, fut érigée à la faveur du Décret du 1er août 1921 de Rome créant le Vicariat Apostolique de Bamako, grâce à l’insistance des gouverneurs du Soudan français. Monseigneur Sauvant posa la première pierre bénite de l’édifice le 21 février 1925. Les travaux de construction de la Cathédrale ont pris fin en 1936.

La Cathédrale mesure quarante huit (48) mètres de long et douze (12) mètres de large. Elle est bâtie en pierre dans un style roman byzantin.

Justification of Outstanding Universal Value

L’ouvrage est bâtie en pierre dans le style roman byzantin qui se caractérise par des voutes généralement en plein cintre, des coupoles sur pendentifs, des colonnes cylindriques supportant les arcs et surmontées de chapiteaux souvent sculptés avec des représentations d’animaux ou de plantes ou encore de symboles plus ou moins géométriques.

L’augmentation de la population de Bamako et de la communauté chrétienne a nécessité la création des secteurs paroissiaux, la Cathédrale ne pouvant plus contenir tous les fidèles lors de la messe, des célébrations de mariages, de baptêmes ou des cérémonies funéraires. Ainsi, entre 1957 et 1972, cinq (5) secteurs paroissiaux ont été créés autour de la Cathédrale de Bamako.

Critère (ii)  : La Cathédrale de Bamako est monument colossal qui domine l’ancien tissu urbain de Bamako. Mesurant quarante huit (48) mètres de long et douze (12) mètres de large, la Cathédrale est bâtie en pierre dans un style roman byzantin.

Ce style, développé en Europe occidentale et méditerranéenne au cours de la période médiévale, se caractérise par des voûtes généralement en plein cintre, des colonnes cylindriques supportant les arcs et surmontées de chapiteaux souvent sculptés avec des représentations d'animaux ou de plantes ou encore de symboles plus ou moins géométriques. Les coupoles sur pendentifs sont en briques de pierres. Les extérieurs sont enduits sobrement, alors que les intérieurs sont décorés de mosaïques aux couleurs vives et de lambris de panneaux de marqueterie de marbre.

Ce style continue de marquer la construction des édifices religieux dans la Sous-région. Patrimoine urbain et témoignage de la mémoire collective, la Cathédrale de Bamako joue un rôle important dans la constitution du paysage urbain contemporain.

Critère (iv) : La Cathédrale de Bamako est un exemple exceptionnel de construction urbaine, au regard de son plan urbain et de son architecture. Sa conception et son emplacement ont favorisé le développement du christianisme et l’affermissement des liens entre les chrétiens du Mali et d’ailleurs. La création des secteurs paroissiaux, associés à la Cathédrale en est l’illustration. Son plan de construction ouvert offre toutes les commodités d’observation du culte chrétien et d’administration d’un édifice religieux.  Les secteurs paroissiaux illustrent l’unité de la Cathédrale, à travers le style et les matériaux de construction.

Statements of authenticity and/or integrity

La Cathédrale de Bamako est délimitée par son plan d’origine. L’ouvrage se trouve dans un bon état de conservation. Les cultes religieux et les croyances de la communauté chrétienne se tiennent toujours et contribuent ainsi à leur pérennisation.

La structure, les caractéristiques et les matériaux de construction et les fonctions d’utilisation des compartiments de la Cathédrale se conservent. L’édifice a subi peu d’altération pouvant annihiler son authenticité.

Aujourd’hui, la Cathédrale de Bamako a su intégrer le paysage urbain de Bamako et attire de nombreux touristes par son histoire.

Comparison with other similar properties

Il existe à travers le Mali plusieurs églises de même style architectural que la Cathédrale de Bamako. Comparé à ces églises, la Cathédrale de Bamako est considéré comme l’un des plus grands édifices chrétiens au Mali. Elle se distingue par la diversité et la variété de ses voûtes, colonnes cylindriques coupoles en briques de pierres et sa décoration de mosaïques. Ces aspects lui confèrent une particularité architecturale.