English Français
Help preserve sites now!

L'Aéropostale

Date of Submission: 18/11/2005
Category: Cultural
Submitted by:
Minisère de la Culture et du Patrimoine Historque Classé
Coordinates: N 16 01 05.0W 16 29 25.7
Ref.: 2072
Export
Word File
Disclaimer

The Secretariat of the United Nations Educational Scientific and Cultural Organization (UNESCO) and the World Heritage Centre do not represent or endorse the accuracy or reliability of any advice, opinion, statement or other information or documentation provided by the States Parties to the World Heritage Convention to the Secretariat of UNESCO or to the World Heritage Centre.

The publication of any such advice, opinion, statement or other information documentation on the World Heritage Centre’s website and/or on working documents also does not imply the expression of any opinion whatsoever on the part of the Secretariat of UNESCO or of the World Heritage Centre concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its boundaries.

Property names are listed in the language in which they have been submitted by the State Party

Description

L’Aéropostale est une proposition d‘inscription en série qui vise un bien dont les traces sont encore perceptibles au Sénégal à Saint-Louis et à Dakar. La ligne Aéropostale a été initiée en 1918 par Georges Latécoère. Il s’agissait d’un projet de ligne aérienne entre la France, le Sénégal et l'Argentine en Amérique du sud. Le projet sera couronné de succès avec l’inauguration, en juin 1925 du tronçon Dakar / Buenos-Aires, ce qui fait du Sénégal et de l’Argentine les partenaires naturels du succès de cette formidable aventure humaine et technologique qui, du temps de son extension maximale, mettait en relation neuf pays sur les trois continents et déployait ses ailes sur 13 300 kilomètres, de la Méditerranée au Pacifique.

Au Sénégal, l’Aéropostale a laissé de nombreuses traces à Saint-Louis (hydrobase, hôtel de la Poste où séjournaient les équipages et de nombreuses icônes dans le paysage urbain). A Dakar aussi nous avons de nombreuses traces dont l’hydrobase, la première Tour de Contrôle, les plaques commémoratives etc.