English Français

Forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe (Switzerland)

Date of Submission: 28/02/2018
Criteria: (ix)
Category: Natural
Submitted by:
Permanent Delegation of Switzerland to UNESCO
Ref.: 6333
Transnational
Other States Parties participating
Serbia
Montenegro
Export
Word File Word File
Disclaimer

The Tentative Lists of States Parties are published by the World Heritage Centre at its website and/or in working documents in order to ensure transparency, access to information and to facilitate harmonization of Tentative Lists at regional and thematic levels.

The sole responsibility for the content of each Tentative List lies with the State Party concerned. The publication of the Tentative Lists does not imply the expression of any opinion whatsoever of the World Heritage Committee or of the World Heritage Centre or of the Secretariat of UNESCO concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its boundaries.

Property names are listed in the language in which they have been submitted by the State Party

Description

La proposition, faisant l’objet de cette soumission, constitue une extension ultérieure du bien patrimoine mondial « Forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe » (Albanie, Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Espagne, Italie, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Ukraine – réf. CPM 1133ter). Ce bien a été inscrit par le Comité du Patrimoine mondial en trois phases. En 2007, « Les forêts primaires de hêtres des Carpates, Slovaquie et Ukraine » ont tout d'abord été inscrites puis ce bien a été étendu en 2011 par les composantes « anciennes forêts de hêtres d’Allemagne ». Une nouvelle proposition d’extension a été inscrite en 2017, visant à constituer un bien en série transfrontalier composé de 77 composantes, situées dans 12 Etats parties. Cette proposition ultérieure vise à compléter la série, au niveau du territoire suisse, de 2 composantes - en même temps que de composantes d’autres Etats parties (quatrième phase – N.B. le Monténégro, la Pologne et la Serbie ont déjà inclus des composantes dans leurs listes indicatives ; d’autres Etats parties sont encore susceptibles de le faire, cf. 3.c).

L’ensemble de 2 composantes situées en Suisse représente un exemple exceptionnel de forêts tempérées complexes, non perturbées, et de leur processus d’expansion à la période post glaciaire. Elles présentent les structures et les processus écologiques les plus complets et les plus exhaustifs de peuplements purs et mixtes du hêtre européen dans des conditions environnementales diverses. Elles constituent un précieux réservoir génétique de hêtres mais aussi de nombreuses espèces associées et dépendantes de ces habitats forestiers.

Name(s) of the component part(s)

1. Forêt de la Vallée de Lodano, Canton Tessin, E8° 39.13' N46° 15.11'

2. Forêt de la Bettlachstock, Canton de Soleure, E7° 24' 43" N47° 13' 26"

Description of the component part(s)

La forêt de la Vallée de Lodano est un exemple exceptionnel de l’expansion de la forêt de hêtres après le Pléistocène dans la région sud alpine. Cette composante est particulièrement représentative en raison de la transition climatique et géologique du lieu, de son fort gradient altitudinal (de 700 à 2050 msm) et du substrat rocheux silicieux.

La forêt du Bettlachstock est un exemple exceptionnel de la phase initiale de la recolonisation par la forêt de hêtres vers la partie nord de la région subatlantique hercynienne.

Justification of Outstanding Universal Value

Critère (ix) : Forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe sont indispensables à la compréhension de l'histoire et de l'évolution du genre Fagus qui, compte tenu de sa large distribution dans l'hémisphère Nord et de son importance écologique, est d’une signification globale. Ces forêts tempérées complexes, non perturbées, présentent les structures et les processus écologiques les plus complets et exhaustifs de peuplements purs de hêtres européens dans une diversité de conditions environnementales et représentent toutes les zones d'altitude allant du littoral à la ligne forestière des montagnes. Elles constituent un précieux réservoir génétique de hêtres et de nombreuses espèces associées et dépendantes de ces habitats forestiers. Le hêtre est l'un des éléments les plus importants des forêts dans le biome des forêts tempérées de feuillus à large feuilles et illustre de manière exceptionnelle la recolonisation et le développement d'écosystèmes et de communautés terrestres après le dernier âge glaciaire, processus qui est encore en cours. Elles montrent les aspects fondamentaux de processus essentiels à la conservation durable des forêts naturelles de hêtres et illustrent la manière dont une seule espèce d'arbre est parvenue à imposer une dominance absolue sur une variété de paramètres environnementaux.

Statements of authenticity and/or integrity

La forêt de la Vallée de Lodano a une superficie de 300 ha. Elle est d’un seul tenant et est entourée par une zone tampon protégée qui pourra par exemple être intégrée dans le parc national du Locarnese, actuellement en phase de création. La forêt est relativement jeune (elle n’est plus exploitée depuis 40-70 ans) mais plusieurs arbres ont plus de 170 ans.

La forêt du Bettlachstock a une superficie de 230 ha. Elle est divisée en deux parties, mais une zone tampon entoure complètement ces deux éléments. La zone tampon est aussi une réserve forestière et joue donc un fort rôle de protection de la valeur universelle exceptionnelle. L’âge maximum des arbres est de 170 ans, certaines souches pouvant néanmoins atteindre 200 ans. La forêt n’est plus exploitée depuis 30 ans.

Chacune des composantes de ce bien sériel est de petite taille. Cela est toutefois suffisant pour maintenir les processus naturels nécessaires à la viabilité écologique à long terme de ses habitats et de ses écosystèmes, pour autant que des zones tampon soient aménagées pour protéger le bien et favoriser son intégrité.

Les deux composants suisses sont des réserves forestières intégrales fédérales selon la LFo (depuis 2010 pour la forêt de la Vallée de Lodano et depuis 1985 et élargie en 1997 et en 2001 pour la forêt du Bettlachstock). Elles ont un statut de protection très élevé correspondant à la catégorie de gestion 1b des aires protégées de l’IUCN.

La participation des acteurs responsables du territoire, des propriétaires, des cantons et des communes est essentielle pour en assurer une gestion optimale.

Les cantons du Tessin et de Soleure soutiennent cette candidature ainsi que les démarches nécessaires.

Justification of the selection of the component part(s) in relation to the future nomination as a whole

Dans sa réunion de 2011, lors de la première extension du bien, le Comité du patrimoine mondial a félicité l’Allemagne, la Slovaquie et l’Ukraine pour leur engagement et les a encouragé à poursuivre le travail – en collaboration avec les autres pays européens – afin d’élaborer une proposition d'inscription sérielle transnationale aboutie pour assurer la protection de cet écosystème forestier unique.

Un groupe d’experts internationaux a ainsi défini, entre 2010 et 2013, une « short List » de toutes les forêts anciennes et primaires importantes d’Europe susceptibles de contribuer de façon significative à la valeur universelle exceptionnelle du bien existant et présentant le potentiel à leur intégration comme composantes de ce bien. La Suisse a été représentée dans ce groupe par l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL). Pour établir cette liste, les experts ont utilisé des critères scientifiques homogènes évaluant la contribution de chaque forêt à la valeur universelle exceptionnelle, son intégrité et son degré de protection, et ce indépendamment de leur dimension. Même des éléments ayant une petite surface peuvent en effet, sous certaines conditions, être importants pour construire un système représentatif de l'évolution écologique et biologique postglaciaire de l'expansion du hêtre (Fagus sylvatica). Trois éléments identifiés par le groupe d’experts internationaux se trouvent sur le territoire suisse : deux dans la région biogéographique du Jura et un au Sud des Alpes. Les composantes avec le potentiel le plus haut sont toutes des réserves forestières intégrales selon le droit fédéral suisse : les forêts de Bettlachstock (SO), et de la Vallée de Lodano (TI).

Comparison with other similar properties

Dans le cadre du processus de sélection des forêts de hêtres primaires et anciennes, un système de classification définissant les Régions de Forêts de Hêtres (RFH) en Europe a été développé. Chaque RFH est caractérisée par une situation climatique et une flore spécifiques et démontre une histoire individuelle du développement post glaciaire des forêts de hêtres, différant dans le temps de la première arrivée du hêtre et des différents écotypes génétiques de hêtres, au moment où le hêtre a commencé à recoloniser l’Europe après la dernière période glaciaire à partir de différentes zones refuges. On considère qu’une candidature sérielle et transnationale complète, à l’échelle européenne, devrait inclure des sites de toutes les RFH. Par conséquent, les sites de forêts de hêtres les plus appropriés dans chaque RFH ont été sélectionnés pour représenter de la meilleure manière, les différents écotypes et le processus de développement post glaciaire. Chaque composante d’une RFH comporte des aspects spécifiques et contribue de manière significative à la série dans son ensemble.

Dans ce cadre la forêt de la Vallée de Lodano est le meilleur exemple exceptionnel de l’expansion de la forêt de hêtres après le Pléistocène dans la région sud alpine. Cette composante est particulièrement représentative en raison de la transition climatique et géologique du lieu, de son fort gradient altitudinal (de 700 à 2050 msm) et du substrat rocheux silicieux.

La forêt du Bettlachstock est le meilleur exemple exceptionnel de la phase initiale de la recolonisation par la forêt de hêtres vers la partie nord de la région subatlantique hercynienne.