English Français

Centre historique de Tripoli / Mina

Date of Submission: 01/07/1996
Criteria: (iv)
Category: Cultural
Submitted by:
Dir. Generale des Antiquites Min. de la Culture et de l'Ensegnement Superieur
Coordinates: Au Nord du Liban, à 1 km à l'Est de la mer et à 83 km au Nord de Beyrouth. Tripoli appartient au Caza (division administrative) de Tripoli. Son port sur la Méditerranée correspond à l'actuel quartier El Mina.
Ref.: 399
Export
Word File Word File
Disclaimer

The Tentative Lists of States Parties are published by the World Heritage Centre at its website and/or in working documents in order to ensure transparency, access to information and to facilitate harmonization of Tentative Lists at regional and thematic levels.

The sole responsibility for the content of each Tentative List lies with the State Party concerned. The publication of the Tentative Lists does not imply the expression of any opinion whatsoever of the World Heritage Committee or of the World Heritage Centre or of the Secretariat of UNESCO concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its boundaries.

Property names are listed in the language in which they have been submitted by the State Party

Description

Le centre historique de Tripoli recouvre le périmètre de la ville construite par les Mamelouks et les Ottomans à partir de 1289. Il présente un ensemble architectural homogène caractéristique de l'urbanisme islamique. En outre, il englobe des vestiges de l'Epoque Croisce tels que le château de Saint Gilles construit par Raymond de Saint Gilles, Comte de Toulouse. Tripoli est la seconde ville qui comprend le plus d'édifices mamelouks après le Caire. Une grande partie des monuments, des habitats et des souks figurent sur la Liste Officielle Libanaise des Monuments Classés et Inscrits Monuments Historiques et Sites.

C'est un centre ville vivant, représentatif de la société où s'exercent toujours de nombreuses activités artisanales, culturelles et commerciales.

La vieille ville de Tripoli fut fondée par les phéniciens sur la presque île de El Mina durant le ler Millénaire. Détruite (en 1289) et reconstruite par les mamelouks elle devint le port de la ville de Tripoli déplacée vers l'intérieur des terres, au bord du fleuve Abu Ali. De cette époque subsistent des tours.

Plusieurs maisons et une partie des souks datés de la période médiévale et moderne (ottomane) ont récemment été classés (Décrets n° 32 du 21/10/94, n°4 du 1218196, n° 15 du 8/5/1996)