English Français

Ecosystème et paysage culturel pygmée du massif de Minkébé

Date of Submission: 18/04/2003
Category: Mixed
Submitted by:
Commission nationale de l'UNESCO
Coordinates: Zone forestiere septentrionale gabonaise
Ref.: 1806
Export
Word File Word File
Disclaimer

The Tentative Lists of States Parties are published by the World Heritage Centre at its website and/or in working documents in order to ensure transparency, access to information and to facilitate harmonization of Tentative Lists at regional and thematic levels.

The sole responsibility for the content of each Tentative List lies with the State Party concerned. The publication of the Tentative Lists does not imply the expression of any opinion whatsoever of the World Heritage Committee or of the World Heritage Centre or of the Secretariat of UNESCO concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its boundaries.

Property names are listed in the language in which they have been submitted by the State Party

Description

L'écosystème et le paysage culturel pygmée du massif de Minkébé, établi dans la zone forestière septentrionale gabonaise, constitue un site, au sens de l'article premier de la Convention du Patrimoine mondial de 1972. Le site de Minkébé comprend un ensemble original de forets pluviales habitées depuis une période très ancienne par des populations humaines nomades ou sédentaires. L'ensemble constitue un écosystème naturel remarquable et un paysage culturel évolutif vivant et associatif, comme défini dans les Orientations devant guider la mise en oeuvre de la Convention du Patrimoine mondial (2002), paragraphe 39 (iii). Ce site représente un exemple remarquable des différents types de forets pluviales de 1'ecosysteme forestier congolais dont 1'etat de conservation est exceptionnel et hébergeant d'importantes populations de nombreuses espèces animales menacées. Par sa diversité et son caractère intacte, ce site est dune beauté absolument exceptionnelle. Le site de Minkébé, qui est également un témoignage remarquable de la longue présence des sociétés humaines dans la région, constitue le lieu légitime de vie des populations pygmées du groupe Baka et celui de quelques populations bantoues. Il constitue un exemple représentatif du paysage culturel pygmée, vivant et associatif, dans la foret pluviale d'Afrique centrale, de valeur exceptionnelle et universelle.