Parc national de Zakouma

Date of Submission: 21/07/2005
Category: Natural
Submitted by:
Ministère de la Culture de la Jeunesse et des Sports Ndjaména Tchad
Coordinates: N 10°34' - 11°03' E 19°21' - 20°00' Région : Salamat Département : Barh Azoum
Ref.: 2056
Export
Word File
Disclaimer

The Secretariat of the United Nations Educational Scientific and Cultural Organization (UNESCO) and the World Heritage Centre do not represent or endorse the accuracy or reliability of any advice, opinion, statement or other information or documentation provided by the States Parties to the World Heritage Convention to the Secretariat of UNESCO or to the World Heritage Centre.

The publication of any such advice, opinion, statement or other information documentation on the World Heritage Centre’s website and/or on working documents also does not imply the expression of any opinion whatsoever on the part of the Secretariat of UNESCO or of the World Heritage Centre concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its boundaries.

Property names are listed in the language in which they have been submitted by the State Party

Description

Le parc national de Zakouma est situé au Sud Est du Tchad. Il s'étend sur une superficie de près de trois cent cinq mille (305 000) hectares. L'agglomération la plus proche, Am-Timarn, chef lieu de la Région de Salamat est à 45 km de son entrée principale. Crée en 1963, le Parc national de Zakouma est aujourd'hui l'un des derniers sanctuaires de faune de l'Afrique sahélienne, qui abrite encore des effectifs décents de gros mammifères. Il se trouve à près de 800 km de N'Djaména par la route la plus directe qui passe par Massaguet, Ngoura, Moyto, Bokoro, Mongo et Abdoueïa. Son entrée principale (Goz Djerat) est à 45 km de Am-Timam, chef lieu de la préfecture de Barh Azoum. Il couvre une superficie de trois cent cinq mille (305 000) hectares. Il remporte une très bonne végétation, un important réseau hydrographique, une faune dense et diversifiée dont quarante quatre (44) espèces de grands mammifères et deux cent cinquante (250) espèces d'oiseaux et de quatre vingt quatre (84) essences ligneuses. Deux grandes unités géologiques ont été distinguées par les spécialistes et qui sont : - les appointements rocheux du socle, les cuirasses et les sédimentaires anciens, etc. - les formations sédimentaires quaternaires.